Accueil du site > Critiques > M/M > Tyler, de Laura Harner

jeudi 13 février 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Tyler, de Laura Harner


Date: Février 2014
Collection: Kindle
Edition:Hotcornerpress
Genre: romance M/M
Prix:

Résumé

Tyler s’est servi de la devise ’Ne demandez rien, Ne dites rien’ comme un bouclier contre la vérité depuis qu’il a dix-sept ans. Maintenant, il se retrouve remercié de la Navy après des mois de rééducation suite à une blessure à la tête. Ne sachant que faire de sa vie, il se rend au ranch de Willow Springs pour rendre visite à son père de substitution, mais arrive quelques minutes après la mort de son vieil ami. Ty doit surmonter cette perte alors qu’il se bat déjà pour empêcher son syndrome post-traumatique de le submerger. La dernière chose à laquelle il est prêt à faire face est son attirance croissante pour un autre homme.

Les relations du rancher Cass Cartwright ne durent jamais plus de quelques heures, et c’est exactement comme ça qu’il les aime. Maintenant, il est en passe de faire la seule chose qu’il s’était juré de ne jamais faire : tomber amoureux. Cass pourra-t-il convaincre Ty de laisser tomber son passé douloureux, ou un sabotage au ranch tuera-t-il leur amour avant même qu’il ait eu la chance de s’épanouir ?

Avis de Phalusia

Voici le premier tome d’une nouvelle série dans un genre oublié depuis longtemps par nos auteures françaises, mais est qui est très en vogue aux États-Unis, pays d’origine de Laura Harner : la Romance Western. Ce genre prisé outre-Atlantique a pour protagoniste un héros très présent dans nos fantasmes, le Cow-boy ! Avec une image bien définie dans notre esprit. Lorsque nous lisons le résumé, nous pourrions penser « Tiens, cela ressemble à du Andrew Grey », autre auteur de M/M qui met très souvent à l’honneur ce genre de personnage. Eh bien, non. Nous sommes dans un contexte similaire avec comme point central un Ranch le « Willow Spring », le même style de héros avec un propriétaire de Ranch sexy et viril, bien dans ses bottes (toujours poussiéreuses et usagées) et un homme traumatisé par un passé douloureux. Evidemment, ils vont être attirés l’un par l’autre, puis tomber amoureux et nous offrir dans la pure tradition de la romance, après avoir surmonté une petite épreuve « un Happy end ».

Seulement, si certains de ces points sont bien présents dans ce récit, il faut reconnaitre que la plume de Laura Harper est plus profonde, moins complaisante, et ses personnages plus nuancés. Le Ranch où Tyler Hardin arrive afin de retrouver l’homme qui représente plus un père pour lui qu’un ami, est certes traditionnel avec des chevaux et du bétail, mais ce qu’il ne sait pas c’est que les cow-boys qui travaillent sur le Ranch sous la direction de Cass Cartwright, sont soit gays où bisexuels où des hétérosexuels qui n’ont aucun préjugé. Et un des problèmes de Tyler, en dehors du fait qu’ayant dû quitté la Navy sa véritable passion pour cause de blessures, c’est qu’il n’est pas sorti du placard. Alors se retrouver affaibli physiquement et moralement dans un endroit où il pensait se reconstruire en douceur auprès de son ami et se voir confronter à ses désirs inavoués est très difficile. Tyler, souffre de stress post-traumatique et revit dans ses cauchemars la scène qui l’a laissé blessé gravement lors de son dernier séjour en Afghanistan. Très fragilisé par la mort de son ami qu’il n’a pas pu revoir, il se sent complètement perdu devant l’attirance qu’il ressent envers Cass, il est très difficile pour lui après tant d’années à se cacher de lui-même d’accepter ce désir.

L’auteure aborde les peurs et la souffrance de Tyler avec beaucoup de tendresse, il est touchant de voir la manière si précise, mais très délicate dont elle relate les « passages à vide » du jeune homme concernant son passé de vétéran. En opposition, lorsqu’elle fait parler Cass, elle utilise un langage plus léger, avec une pointe d’humour afin de bien mettre en valeur les différences de caractère entre ces deux hommes. Mais sous une apparence de libertin, notre rancher cache beaucoup de compassion, et il va prendre sous son aile Tyler envers qui instinctivement il va ressentir un fort besoin de protection. La relation qui va s’amorcer entre ces deux hommes n’est pas évidente, l’un veut protéger mais surtout ne pas tomber amoureux et l’autre ne sait pas vraiment ce qu’il souhaite non plus ayant perdu tous ces repères. Tyler et Cass sont deux hommes sensibles qui ne savent pas comment laisser leur cœur parler, mais un évènement dramatique va leur permettre de se révéler l’un à l’autre.

Voici donc un premier tome très réussi, avec un couple de héros attachant et bien construit. C’est une romance qui sous un abord léger rend un joli hommage à ces hommes blessés pour la nation et Tyler est un héros touchant et magnifique qui apparait peut-être au départ comme une âme brisée mais qui en fin de compte se révèle très fort. Quant à Cass, c’est un amour d’homme qui cache un cœur de grand romantique.Ce premier opus annonce une série prometteuse, d’ailleurs le second tome intitulé « Hold Tight » a pour héros le Shérif Holden Titus qui tient un rôle prépondérant dans cette histoire et va devoir revoir sa vie complète suite aux évènements survenus au Ranch Willows Spring. Lui aussi apparait comme un homme complexe et son histoire avec le vétérinaire Andrew brièvement croisé ici risque d’être également passionnante.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016