Accueil du site > Critiques > Biographies > La cuisinière, de Mary Beth Keane

jeudi 20 février 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

La cuisinière, de Mary Beth Keane


Date: 6 février 2014
Collection:
Edition: Presses de la Cité
Genre: biographie
Prix: 20,90 €

Présentation de l’éditeur

L’incroyable destin de celle que l’on surnomma « La femme la plus dangereuse d’Amérique ».

Immigrée irlandaise courageuse et obstinée arrivée seule à New York à la fin du XIXe siècle, Mary Mallon travaille comme lingère avant de se découvrir un talent caché pour la cuisine. Malheureusement, dans toutes les maisons bourgeoises où elle est employée, les gens contractent la typhoïde, et certains en meurent. Mary, de son côté, ne présente aucun symptôme de la maladie. Au contraire, sa robustesse est presque indécente. Des médecins finissent par s’intéresser à son cas, mais la cuisinière déteste qu’on l’observe comme une bête curieuse et refuse de coopérer. Pourquoi la traite-t-on comme une malade alors qu’elle est en parfaite santé ? Les autorités sanitaires, qui la considèrent comme dangereuse décident de l’envoyer en quarantaine sur une île au large de Manhattan. Commence alors pour Mary Mallon, femme indépendante, un combat à armes inégales pour sa liberté...

Avis de Marnie

Voici une vraie biographie... de celle qui fut surnommée Mary Typhoïde, que Mary Beth Keane nous raconte dans cet ouvrage qui se lit comme un roman. Non seulement, il s’agit d’une histoire qui s’est vraiment déroulée en 1905 à New-York, mais l’auteur replace subtilement ce fait divers dans le contexte social de cette époque, ce qui enrichit considérablement le récit, qui devient bien plus nuancé, intéressant. Le regard de l’auteur est alors incisif et piquant. Le style est très vivant, alerte et l’on sent parfaitement que ce drame plutôt singulier a fasciné cet écrivain.

Le personnage principal dépasse rapidement le stade du "pittoresque. Cette trentenaire, Mary Mallon, est une "solide", obstinée irlandaise au caractère bien trempé. Elle représente celle par qui le scandale arrive. Mary Beth Keane nous dresse un portrait à multiples facettes de cette cuisinière dure à la tache. Pragmatique, travailleuse, dotée d’une vraie conscience professionnelle, dévouée à son compagnon, elle n’a pas que de bons côtés.

En effet, notre héroïne n’est pas spécialement sympathique. Elle ne veut en aucun cas croire qu’elle puisse transmettre une maladie aussi terrible que la typhoïde alors qu’elle ne souffre d’aucun maux et se montre alors imprudente sans aucun scrupule. En fait, elle possède les qualités de ses défauts, sa volonté de survivre, sa fierté de gagner son existence honnêtement à la sueur de son front, son besoin d’amour qui se transforme en dévouement qui ne sera pas très bien récompensé.

La pauvre émigrante irlandaise méritante va se heurter, dans une montée d’incompréhension mutuelle, au milieu scientifique américain. Si les journaux prennent faits et cause pour elle (le porteur sain qui transmet la maladie est alors une idée novatrice que le citoyen lambda a eu mal à comprendre), les médecins comme les "bourgeois" font partie d’une autre classe sociale. Mary Beth Keane sait parfaitement équilibrer son roman, parsemant le récit de petites anecdotes qui rendent tous ces gens humains, mais qui mettent aussi en relief ces différences : mesquinerie, manque de dialogue...

Le mépris, l’indifférence encouragent paradoxalement l’entêtement de Mary, qui, alors, se braque avec fureur. Avec intelligence, Mary Beth Keane montre comment sont traités les émigrants en ce début du XXème siècle. L’auteur parvient à encourager l’empathie du lecteur, à l’égard de Mary qui se bât pratiquement seule contre la société qui veut "l’emprisonner injustement", mais nous comprenons également la position scientifique et judiciaire vu le danger qu’elle représente.

Passionnant !

Mots clés de l'auteur :

1900
   Le fils maudit, de Françoise Bourdon
   La demoiselle du Mas du Roule, de Corinne Javelaud
   Le dragon du Trocadéro, de Claude Izner
   Les Rochefort, de Christian Laborie
   La passion d’Emma, de Penelope Williamson
   La cuisinière, de Mary Beth Keane
   Mes soeurs et moi, de Judith Lennox
   Le mystère de Roccapendente, de Marco Malvaldi
   Pressentiments, de Katherine Webb
   Si sombre et inquiétant..., de Edna Buchanan
   Meurtre au château, de Yves Jacob
   Les accusées, de Charlotte Rogan
   Les enquêtes de Francesca Cahill - 1 - Un odieux chantage
   Le secret de l’abbaye, de Brigitte Aubert
   L’indomptable fugitive, de Kate Bridges
   The City of Lovely Brothers d’Anel Viz
   Le mal en la demeure, de Stéphane Soutoul
   La maison de Londres, de Lydie Blaizot
   Zoé, la nuit, d’Iris Castor
   Mon cher frère, de Hakan Bravinger
   Imagine de Jill Barnett
   Les amants du Pacifique, de Susan Wiggs
   The hired man de Jan Irving
   Une femme sous emprise, roman de Megan Chance
   Le tourbillon d’une vie, de Linda Cardillo
   Another dawn de Sandra Brown
   Fiançailles à Dutchman’s Creek, de Elizabeth Lane
   Obscura , roman de Régis Descott
   La cour des miracles, tome 1 : La chambre mortuaire de Jean-Luc Bizien
   Manhattan Freud, de Luc Bossi
   The rainbow promise de Lisa Gregory (aka Candace Camp)
   The rainbow season de Lisa Gregory
   Les disparues de la Tamise, de Amanda Quick
   Rebelles de Anna Godbersen
   Chère Pénélope de Sharon Ihle
Keane Mary Beth
   La cuisinière, de Mary Beth Keane
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016