Accueil du site > Critiques > M/M > Chiot, de SJD Peterson

mercredi 26 mars 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Chiot, de SJD Peterson


Date:25 mars 2014
Collection: Kindle
Edition:Dreamspinner Press
Genre: romance M/M
Prix: 5, 31€

Résumé

Micah ’Chiot’ Slayde a su qu’il voulait de Tackett Austin dès le moment où il a posé les yeux sur lui aux ’Gardes de Folsom’. Il veut toujours avoir raison, être pris en charge et prendre soin de son Dom – veut lui faire entièrement confiance, vivre pour lui, lui appartenir. Pour devenir son tout. Micah est sûr que Tackett est l’élu. Le problème, c’est que pour être un soumis parfait, il a besoin de rester concentré et ce n’est pas chose facile pour Micah qui souffre de ce qu’il désigne comme ’un cerveau cassé’. Problème de concentration et trouble déficitaire de l’attention coexistent rarement ensemble.

Depuis la cérémonie de pose de collier entre Ty Callahan et Blake Henderson, Tackett pense trop souvent à sa propre solitude. Même si Ty lui présente Micah qui l’exhorte à lui accorder un essai, il n’est pas le genre de Dom à se laisser facilement convaincre. Il a passé toute sa vie à poursuivre une carrière aujourd’hui réussie, et les soumis qu’il domine n’apprécient presque jamais deux fois le baiser de son fouet. Ayant vingt ans de plus que Micah, Tackett n’éprouve aucun intérêt à prendre et à apprivoiser un si jeune soumis arrogant… Mais c’est difficile de résister à un chiot aussi adorable lorsqu’il supplie.

Avis de Phalusia

Pup en anglais signifie chiot et qui dit chiot pense au mot dressage et c’est de cela que cette histoire nous parle sauf que nous ne parlons pas d’un animal à quatre pattes mais d’un homme ici. Quoique par moment la différence est minime tant les propos et les situations portent à confusion, pris dans le récit il est parfois difficile de faire la part des choses. Si votre raison a du mal à se confronter à ce que ces lignes nous décrivent, il vaut mieux ne pas continuer cette lecture car il est difficile d’arriver à comprendre ce que vivent Tackett et Micah à partir du moment où vous cherchez une explication rationnelle à cette pratique. D’autant plus, que dans ce livre précis notre jeune soumis Micah a une maladie qui risque de vous bloquer, vous suggérant inconsciemment que sans cette maladie il aurait peut-être des besoins différents. Et en allant plus loin en vous, vous vous posez cette question : et si son dominant en fait ne faisait pas fausse route en se servant surtout de lui ? Chaque lectrice réagira à sa manière.

Lorsque Tackett Austin vient au boire un verre au club de son ami Blake Henderson, il ne se doute pas un instant que le jeune barman taquin et un brin flirteur va changer sous peu le cours de sa vie de Dominant. Par contre, Micah sait que c’est sa seule chance pour lui ce soir d’obtenir l’attention de cet homme et d’obtenir de lui ce qu’il n’a jamais encore réussit à trouver ; un dominant qui satisfasse ses besoins de soumission. De prime abord, dès les premiers chapitres nous pensons lire une simple histoire de BDSM classique où notre Happy End verra la déclaration d’amour des deux hommes. Sauf que cette analyse serait réduire S.J Peterson à un auteur « facile » choisissant tout simplement d’alterner des scènes de sexe torrides et débridées, avec différents outils de torture bien choisis pour titiller les fantasmes des lectrices. Détrompez-vous très vite, l’auteur introduit des éléments qui vont vous montrez que grâce à cette pratique très particulière qu’est le BDSM, deux hommes vont réussir à trouver ce qu’ils cherchent : la paix et l’amour.

Il est très difficile parfois de comprendre les personnes qui ont ce genre de besoin car seuls les initiés peuvent le concevoir, mais à travers ce récit SJD Peterson d’une manière nous offre une des raisons. Certes, nous pouvons être dubitatives en nous disant que Micah devrait plutôt consulter que de se mettre sous la domination de Tackett cependant nous sommes dans une fiction et quelque part nous sommes touchées par la détresse du jeune homme et finalement si le plus important n’était pas qu’il trouve quelqu’un qui le protège, le comprenne et l’aime pour ce qu’il est.

Alors, nous ne sommes peut-être pas dans une romance classique, mais il est pourtant question d’amour entre deux adultes consentants. Les deux personnages sont bien construits, l’auteur ne se contentant pas de survoler leurs personnalités. Chacun s’interroge, cherche à comprendre l’autre pour faire fonctionner la relation.

Mots clés de l'auteur :

Peterson SJD
   Plan B, SJD Peterson
   Masters & Boyd, de SJD Peterson
   Chiot, de SJD Peterson
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016