Accueil du site > Critiques > Romantica / erotica / ménage > Pour tes lèvres - Trilogie italienne - 2 d’Irene Cao

jeudi 6 mars 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Pour tes lèvres - Trilogie italienne - 2 d’Irene Cao


Date:5 mars 2014
Collection:
Edition:Jean Claude Lattès
Genre: romance contemporaine érotique
Prix: 13,30 €

Résumé de l’éditeur

Elena a tourné la page. Sa passion dévorante pour Leonardo, qui l’a initiée aux plaisirs des sens, est maintenant derrière elle. Elle a choisi Filippo : pour lui, elle a quitté Venise et est venue s’installer à Rome. Mais rien ne sert de lutter contre le destin. Pour ses trente ans, Filippo invite Elena au restaurant. Au moment du dessert, elle découvre, parsemés sur son assiette, des grains de grenade... Le fruit de Leonardo. L’homme qui l’a tant hantée est là, et la désire plus que jamais. Pour Elena, une fois de plus, tout bascule. Mais ce qu’elle ignore, c’est que se dresse entre eux le secret le plus inavouable de Leonardo...

Avis de Callixta

Irene Cao fait partie de ses auteures que la romance érotique a propulsé sur le devant de la scène. Cette auteure italienne propose une sulfureuse histoire qui nous permet aussi de visiter l’Italie et son immense patrimoine. Ce la ne gâche rien. Ce second tome commence où le précédent s’était terminé. Elena, l’héroïne a a fait son choix, du moins le croit-elle, et a suivi Fil, son ami d’enfance devenu amant qui est à Rome. Elle a donc accepté un travail des restauration d’oeuvre d’art à dans une église de la capitale italienne et partage sa vie avec son amant. C’est le printemps à Rome, tout pourrait aller pour le mieux si Elena avait définitivement oublié Leonardo et s’il n’était pas dans la même ville qu’elle.

Irene Cao poursuit donc ce triangle amoureux autour d’Elena. Fil est le gendre idéal, l’amant parfait, le fiancé dont on rêve. Attentif, il entoure Elena de l’amour dont elle a besoin mais la jeune femme, sans savoir pourquoi, ne parvient pas à oublier Leonardo. Sa situation est bien plus complexe qu’avant car elle est engagée auprès de Fil et son ancien amant restaurateur n’a fait aucune promesse bien au contraire. Irene Cao va jouer sur cette situation légèrement différente avec un Leonardo, plus mystérieux que jamais, plus opaque encore, qui a enfilé ses habits de tentateur diabolique. Il est la pomme dans laquelle Elena ne cesse d’avoir envie de mordre alors que la raison, la paix, le calme l’attendent auprès de Fil.

Ce dualisme est eut-être un peu schématique : Leonardo est l’amant magnifique qui bouscule tout et Fil l’amoureux patient et gentil. De plus, le livre ne joue quasiment que sur cette situation pendant trois cents pages ou plutôt il ne joue pas. Très vite Elena a décrété quel était son choix et repousse encore et encore Leonardo qui semble ignorer le sens du mot « non ». Parfois, nous avons l’impression de retomber dans d’anciennes romances où la pauvre héroïne se refuse à grands cris puis cède aux plaisirs de la chair à son corps défendant. En tous cas, Irene Cao ne recule pas devant la question de l’infidélité et de la tromperie. Mais somme nous ignorons tout des motivations, des pensées, des sentiments de Leonardo, il est bien difficile d’entrer en empathie avec lui. Bref, cette relation stagne un peu et quand elle se dénoue, tout va bien trop vite et avec peu d’explication mais heureusement, les scènes entre eux demeurent magnétiques, illuminées par le soleil romain. Les allusions à la sensualité de ce pays, son goût pour la cuisine, ses sites magnifiques et son art éternel sont un pur plaisir. Les références cinématographiques d’Irene Cao aussi sont un hommage au patrimoine de l’Italie. Tout cela confère une ambiance particulière au roman et est un atout très sûr.

La fin du roman seulement s’accélère et apporte tout un lot de révélations indispensables qui relancent aussi l’intrigue générale et prépare au tome suivant qui sera visiblement très différent et dans un autre lieu magique de l’Italie.

Si ce tome déçoit un peu avec un triangle amoureux qui ne convainc pas toujours, il demeure un très agréable moment de lecture et ce que l’on peut deviner de l’épilogue du roman est très sympathique.

Mots clés de l'auteur :

Adultère
   Entre tes bras de Joy Maguène
    Wrong girl de Lauren Crossley
   Baiser à Manhattan de Kim Messier
   Love, in English de Karina Halle
   Pour tes lèvres - Trilogie italienne - 2 d’Irene Cao
   A ta merci - 1 de Gail McHugh
   Défi et confidences, de Stephanie Doyle
   Ruined de S. Pratt
   Celle qui n’était plus, de Boileau-Narcejac
   Bad rep de A. Meredith Walters
   The stranger de Kyra Davis
   Un garçon de trop d’Abbi Glines
   Indécise de S.C Stephens
   Tout ton portrait, de Isabel Wolff
   Au lieu-dit Noir-Etang, de Thomas H. Cook
   Sept nuits d’amour d’Evangeline Collins
   Romancing the countess d’Ashley Marsh
   Le masque de bronze, de Janet Dailey
   L’amour à la lettre A, de Paola Calvetti
   Le temps des magnolias, de Jean Brashear
   Petits meurtres entre voisins, thriller de Saskia Noort
   La maison du pacifique, de Susan Wiggs
   L’héritière secrète, de Cathy Gillen Thacker
   Diplomacy de Zahra Owens
   Trahie de Karin Alvtegen
   Tangled de Mary Balogh
   Mais si tu m’aimes encore... de Sherryl Woods
   Les maîtres de Mokhani de Margaret Way
   Une scandaleuse liaison de Sherryl Woods
   La poupée brisée de Amanda Stevens
Rome
   First position de Melody Grace
   Pour tes lèvres - Trilogie italienne - 2 d’Irene Cao
   A little too far - A little too far - 1 de Lisa Desrochers
   L’impératrice des sept collines, de Kate Quinn
   Francesca la maitresse des Borgia - 3 de Sara Poole
   La maîtresse de Rome, de Kate Quinn
   L’aphrodite profanée de Cristina Rodriguez
   Le crépuscule des vampires - Les chroniques des Gardella - 2 de Colleen Gleason
   Assassin’s heart de Monica Burns
   Valenti’s one-month mistress de Sabrina Philips
   The seduction de Laura Lee Guhrke
   The roman’s virgin mistress de Michelle Styles
Cao Irene
   Toute entière - La trilogie italienne - 3 d’ Irene Cao
   Pour tes lèvres - Trilogie italienne - 2 d’Irene Cao
   Sur tes yeux d’Irene Cao
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016