Accueil du site > Critiques > Chick lit > Love Hacked : A reluctant romance de Penny Reid

mercredi 2 avril 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Love Hacked : A reluctant romance de Penny Reid


Date: 6 mars 2014
Collection: Knitting in the City
Edition: Cipher-Naught
Genre: romance contemporaine
Prix: 11,84 €

Présentation de l’éditeur

There are three things you need to know about Sandra Fielding :

1) She makes all her first dates cry,

2) She hasn’t been kissed in over two years, and

3) She knows how to knit.

Sandra has difficulty removing her psychotherapist hat. Of her last 30 dates, 29 have ended the same way : the man sobbing uncontrollably. After one such disaster, Sandra—near desperation and maybe a little tipsy—gives in to a seemingly harmless encounter with her hot waiter, Alex. Argumentative, secretive, and hostile Alex may be the opposite of everything Sandra knows is right for her. But now, the girl who has spent all her life helping others change for the better, must find a way to cope with falling for someone who refuses to change at all.

Avis de Gaëlle

Voici un petit bijou de la romance contemporaine. Love Hacked est un roman frais, amusant qui lorgne du côté de la chick lit. C’est aussi le troisième tome de la série the Knitting in the City autours d’un club de tricot. Vu comme cela, on grimace un peu mais sachez que les jeunes femmes qui le composent sont toutes un peu les petites sœurs de Bridget Jones, le côté gaffeur en moins.

Dans ce roman, on s’attarde sur Sandra. Psychiatre pour enfant, c’est une femme solaire, profondément gentille qui attire les gens. Pourtant, sa vie sentimentale est un désastre. En effet, depuis plus de deux ans, ses rendez-vous amoureux finissent tous de la même façon : elle fait pleurer son partenaire. Pourtant, elle ne joue jamais les garces, chaque dîner finit irrémédiablement de la même façon, l’homme souffre d’un traumatisme et le don que possède Sandra pour faire parler les gens (et dont elle a fait son métier) transforme ce premier rendez-vous en séance de psychanalyse. Un homme a été témoin de tous ses échecs, Alex le serveur du restaurant dont Sandra a fait sa « cantine ». Un soir, n’y tenant plus, il s’impose à elle et lui demande de but en blanc si cela l’amuse de faire pleurer les hommes. Commence ainsi, une histoire pas comme les autres …

En effet, si Sandra est une jeune femme engageante, aux tee-shirts un brin particuliers et qui, malgré sa vie sentimentale compliquée, croque la vie à pleines dents, Alex est un homme sombre, silencieux et particulièrement paranoïaque. Comme tous les opposés, ils s’attirent mais cette relation n’est pas sans conséquences et Sandra va devoir peser le pour et le contre. Tous deux forment un couple assez attachant, elle la psy qui a l’habitude de faire parler et lui qui reste muet. Alex, qui cache un traumatisme et un passé assez chargé, est un homme amoureux qui veut être l’amant (dans tous les sens du terme) de la jeune femme et qui craint qu’en se dévoilant trop, il la perde, voir deviennent son patient. On les voit s’apprivoiser peu à peu. Ils prennent leur temps et on savoure. Autour d’eux gravitent les autres membres du club de tricot et on apprécie les liens d’amitié faits de franches camaraderies. Mais surtout on devine que les tomes précédents ont été tout aussi savoureux et même si chaque histoire est indépendante, il est évident que cela apporte un plus de lire la série dans l’ordre (ce que je n’ai pas fait)

Il y a autour de cette romance toute une intrigue un rien farfelue qui fait le charme de l’histoire mais qui ne sera pas dévoilée ici. Il est important de la découvrir en même temps que Sandra. Un conseil cependant, renseignez-vous sur ce que peuvent être les bitcoins.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016