Accueil du site > Critiques > M/M > Anthony, d’Amber Kell

vendredi 4 avril 2014

Partager :

facebook

twitter

Publicité :

Anthony, d’Amber Kell


Date:


Collection: date
Edition: Collection
Genre: romance M/M

Résumé

Anthony Carrow ne pense pas trouver l’amour de sa vie quand il va dans un bar avec son meilleur ami Steven Dell. Reprendre pied après la mort de son amant a été une tâche difficile pour lui, après deux ans, il a encore le cœur brisé et n’a aucune intention de rejoindre les clubs de rencontres. Cependant, en accompagnant Steven dans un bar de loup-garou pour aider celui-ci à trouver un partenaire a des conséquences inattendues.

Silver Moon, est l’alpha de la meute Lune, et il est à la recherche de son compagnon depuis très longtemps. Déçu par les hommes qu’il rencontre, il a abandonné sa recherche de l’homme de ses rêves jusqu’à Anthony entre dans le bar.

Un homme ayant déjà subi une première perte peut-il donner une seconde chance à l’amour ? Où va-t-il craindre de ne pas trouver l’amour qu’ils méritent tous les deux ?

Avis de Phalusia

Ce premier tome fait partie d’une série La meute de la lune de romance paranormale qui comprend à l’heure actuelle déjà 12 volumes, le treizième devant sortir ces jours-ci, une petite particularité est à noter. Chaque épisode porte le prénom du héros qui appartient à une espèce surnaturelle différente et avec humour Amber Kell suit l’ordre alphabétique. Si dans ce premier volume les héros sont un loup-garou et un sorcier, le monde d’Amber Kell ne se limite pas à ceux-ci, au fur et à mesure vous rencontrerez d’autres espèces, certaines connues d’autres beaucoup moins.

Ce premier livre vous paraitra très léger et peu approfondi, c’est la réalité, car cinquante pages pour décrire une relation sont un format trop court même avec deux héros aussi sexy et sympathiques, mais ne vous arrêtez pas à cette première impression. Ce premier opus sert surtout à introduire la série, le personnage d’Antony apparaitra dans les tomes suivants, de plus de nombreux personnages secondaires que vous allez rencontrer trouveront leur moitié par la suite. La seconde erreur serait de juger l’histoire sur les quelques clichés présents qui vous feraient penser à un manque d’originalité de l’auteure, détrompez-vous, simplement l’esprit un peu feu follet d’Amber Kell a une construction différente et elle préfère commencer lentement afin de pouvoir développer par la suite.

Le moins que l’on puisse dire c’est que l’attirance de Silver Moon, propriétaire du club de rencontre et loup-garou de son état, est foudroyante. À peine, sent-il l’odeur d’Anthony Carrows parmi la foule sur la piste de danse, qu’il sait qu’il vient de rencontrer son âme sœur et qu’il fera tout pour convaincre celui-ci de lui appartenir. A l’image des loups, c’est direct, franc et sans délicatesse malgré au départ un soupçon de retenue, lui et son double animal sont en parfaite adéquation. Pour Anthony, c’est une autre histoire, les manières très viriles de Silver le font freiner, surtout que toujours meurtri par la mort de son compagnon, il est réfractaire à tout nouvel engagement. Il ne se sent pas prêt pour être de nouveau pris en charge et laisser le contrôle à un nouvel homme si attirant soit-il.

Il va cependant laisser sa chance à Silver après avoir passé une nuit avec lui, s’engage alors entre eux une relation légère dominant/dominé, mais plus verbale que physique. En bon Alpha dominant, Silver sait ce qu’il veut et le montre ouvertement, d’ailleurs c’est un peu le point faible du personnage, car il apparait un peu brut de décoffrage et sans grande intelligence. Anthony est plus nuancé, même si nous aurions aimé en savoir plus sur sa famille, son métissage, ses pouvoirs, mais les romans suivants devraient répondre à ces questions. Le jeune sorcier souffle le chaud et le froid durant une bonne partie de la relation, il est indécis un moment et amoureux transis l’autre. Il n’est pas aussi soumis qu’il apparait, fils d’un mélange étonnant, brillant architecte, riche, il n’a qu’un seul point faible, sa peur de s’attacher à nouveau et de perdre son amour.

Bien que ce soit assez court, c’est une lecture sympathique, les personnages introduits promettent de jolies suites,d’ailleurs vous avez un aperçu du héros suivant qui sera Thomas , le béta de Silver. Le style est léger, mais comme déjà dit ce n’est que le prologue donc il ne faut pas trop se focaliser dessus. Les scènes sensuelles sont très soft, Silver et Anthony ont une relation mouvementée, le besoin de protection de l’un affrontant la nécessité d’indépendance de l’autre nous offre quelques situations amusantes. Alors oui les dialogues sont très simples et peu nombreux, mais non dénués d’humour. Silver est un peu « cliché » dans son rôle de dominateur, mais mignon comme tout en « loup de Neandertal » qui protège son compagnon si têtu et Antony est adorable en jouant son rôle de « soumis, mais pas trop ».

Mots clés de l'auteur :

Kell Amber
   Anthony, d’Amber Kell
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016