Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > Never ever - Never say never - 2 de Annie Green

vendredi 18 avril 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Never ever - Never say never - 2 de Annie Green


Date:8 avril 2014
Collection:
Edition:auto-édition
Genre: romance contemporaine
Prix: 0,89 €

Résumé de l’éditeur

Maggie McKenzie loves bad boys. The more tattoos and piercings the better. She never dates perfect, pretty boys like Caden Callahan. They’re boring as hell. But one night, Caden is a very bad boy indeed, and she wants him. Oh hell. She wants him more than anything in the world, and she’ll stop at nothing to get him.

Caden Callahan has always fought the inner demons lurking within him. He’s managed to keep a low profile until now. For some reason, Maggie brings out all the darkness in him…the darkness he desperately tries to tame. He wants Maggie, but he won’t give in to her until she gives him what he wants : a relationship.

And that is never, ever going to happen

Avis de Callixta

Annie Green surprend avec ce roman sans prétention, qui prend des schémas et des idées connues mais avec une remarquable efficacité. Ce n’est pas le roman du siècle et ce n’est pas la plume la plus délicate mais cela fonctionne très bien.

Ce roman est le second d’une série et cela se sent lorsque nous découvrons un couple déjà constitué et tout un groupe de copains avec des histoires d’amour plus ou moins avancées. Il y aura une suite et nous pouvons donc déjà dire avec qui.

L’histoire est centrée autour d’un couple qui prend un peu les intrigues traditionnelles à contrepied. Ici, l’héroïne est la bad girl, du moins en apparence. Elle est tatouée, a une libido hyper active et ne fait pas dans la relation sentimentale durable. Elle a repéré depuis un moment le gentil garçon du groupe, un jeune homme qui s’occupe de sa petite sœur et n’est pas pour elle de façon évidente. L’astuce est que Maggie n’est pas aussi audacieuse qu’on le dit et que Caden n’est certainement pas un ennuyeux jeune homme propre sur lui. Il va lui démontrer dès le début du roman dans une scène très sexy. A partir de l’à, l’enjeu va devenir leur relation elle-même. Caden veut-il une histoire sans lendemain avec cette bad girl qui le fait fantasmer ? Maggie peut-elle changer de méthode et accepter une relation plus longue ?

Cela n’a rien d’original mais c’est mené tambour battant, rythmé par des scènes de sexe culottés et une tension savamment entretenue quand les deux héros ne cèdent pas à leurs pulsions. L’auteure prend la peine de travailler la personnalité de ses personnages, de leur donner un passé intéressant qui les rend assez incompatibles mais la romance a ce pouvoir de transcender les difficultés. La romance sexy devient donc touchante par moment et plus profonde qu’il ne peut y paraître au départ.

Le tout se déroule dans une atmosphère elle aussi très connue dans la romance NA, celle des groupes de rocks, des étudiants et leurs petits boulots.

Annie Green a un potentiel certain mais, pour le moment, se contente de reprendre ce que d’autres ont initié avant elle. D’autres romans suivront donc dans cette série, ils semblent suivre le même genre d’intrigues mais ne boudons pas notre plaisir, cela fonctionne et c’est très plaisant.

Mots clés de l'auteur :

Green Annie
   Never ever - Never say never - 2 de Annie Green
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016