Accueil du site > Critiques > M/M > Une autre voie, de Anna Martin

mercredi 23 avril 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Une autre voie, de Anna Martin


Date:22 avril 2014
Collection: Kindle
Edition:Dreamspinner Press
Genre: romance M/M
Prix: 5, 31€

Résumé

À première vue, Jesse Ross est un homme ordinaire, engagé dans une relation ordinaire avec sa petite amie depuis l’université, Adele. Mais ce que sa copine ignore, c’est qu’il a une liaison – avec un homme – et qu’il explore sa sexualité d’une manière qu’elle n’aurait jamais pu imaginer. Sa vie compartimentée convient très bien à Jesse et il n’a pas l’intention de sortir du placard, que ce soit comme bisexuel ou comme soumis.

Cependant, Jesse est sous le choc lorsque son Maître, Will, avoue vouloir plus, vouloir Jesse comme partenaire, et pas seulement comme soumis. Soudain, la vie bien compartimentée de Jesse n’est plus aussi confortable. En fin de compte, Jesse se doit de tout risquer, pour sa petite amie, pour son amant et pour lui-même.

Avis de Phalusia

Cette nouvelle incursion dans le milieu BDSM est certes une romance, mais sous un angle différent, point d’hommes à la recherche de son identité comme dans Poigne de fer ni de sauvetage par la soumission comme dans Chiot . Anna Martin nous offre une romance entre deux hommes qui connaissent leurs limites, leurs besoins, elle étudie surtout la relation D/s plus que le BDSM tout en décrivant certaines règles touchant à cette communauté. Sans être ludique, ce récit est loin d’être sombre, par contre il comporte une certaine violence due aux scènes sexuelles de la première partie qui sont loin d’être douces.

Le parcours de nos deux héros Jesse Ross et Will Anderson est assez simple en fin de compte, tous les deux ont découvert très jeune leur sexualité et ce qui leur plaisait. Will, bien que jeune est un Maitre expérimenté, reconnu dans cette communauté si fermée, ce n’est pas un sadique et il est loin d’apprécier la douleur et l’humiliation extrême. Sans se cacher vis-à-vis de sa famille et de ses amis, il n’est pas du genre à afficher son homosexualité à tout va mais il ne la dissimule pas non plus. Jesse est un peu plus complexe, il est en couple depuis de longues années avec sa petite amie Adèle avec qui il envisage son avenir. Une sorte de routine s’est installée entre eux, ils font toujours l’amour, mais Adèle sait que Jesse va voir Will pour des besoins bien spécifiques sauf qu’elle ne sait pas qu’il y a également des relations sexuelles. Cet équilibre précaire, mais qui fonctionne va être déstabilisé par la demande de Will.

La relation D/s entre les deux hommes fonctionnent depuis plus d’un an, sans à-coups, une relation saine entre un Maitre et son soumis, pas de vrais sentiments, juste une confiance l’un vers l’autre, cependant dès la première scène nous pouvons sentir qu’il y a quelque chose de plus surtout dans l’attitude de Will. La demande de celui-ci va ébranler Jesse, non pas qu’il refuse vraiment, mais il est retenu par deux choses : il ne veut pas faire souffrir Adèle et il ne veut pas être reconnu comme gay, car il ne se considère pas comme tel, ce qui est vrai puisque des années plus tôt sa première dominatrice l’a défini comme pansexuel. Il va pourtant prendre la décision de quitter Adèle et rejoindre Will, mais ils vont se retrouver devant un nouveau défi : où commence leur lien Maitre/ Soumis et à partir de quel moment sont-ils partenaires ?

Si Will arrive bien à faire la différence entre les deux, Jesse a beaucoup plus de difficultés, la jalousie s’installe, surtout que Will ne renonce pas à former des soumis, non pas pour son plaisir ni pour les relations sexuelles, cela fait simplement partie de ce qu’il est. Il faut reconnaitre que la partie où ils vivent ensemble est la meilleure de cette romance, sans renier pour autant leurs nombreuses scènes de sexe très intenses. Les dialogues pleins d’humour, les passages où ils commencent à faire des choses classiques comme aller au restaurant où recevoir des amis, sont un vrai plaisir et vous avez le sentiment d’être enfin dans une romance.

Finalement, c’est une histoire très sympathique et agréable et bien construite, Anna Martin développe parfaitement ces deux héros, c’est une relation pas évidente, mais qui va se construire de manière intelligente. Pas de surenchère ou de drame, simplement une histoire d’amour entre deux hommes normaux, ni parfaits ni traumatisés et qui veulent vivre une vie comme les autres.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016