Accueil du site > Critiques > Livres et délices > La maison de Tess, de Cathy Kelly

vendredi 25 avril 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

La maison de Tess, de Cathy Kelly


Date: 20 mars 2014
Collection:
Edition: Presses de la Cité
Genre: chronique
Prix: 20,43 €

Présentation de l’éditeur

Tess a toujours vécu heureuse à Avalon. Mais aujourd’hui, depuis son charmant cottage, elle peine à faire face à son récent divorce et aux difficultés financières rencontrées avec son magasin d’antiquités… Sa fougueuse sœur Suki, elle, a depuis longtemps coupé les ponts avec la ville de son enfance pour épouser un homme promis à un brillant avenir politique. Mais quand elle devient la proie d’un biographe tenace, elle n’a d’autre solution que de retourner à Avalon, qu’elle s’était juré d’oublier. De son côté, la joyeuse et exubérante Mara vient chercher auprès de sa tante Danae le soutien qui lui permettra de surmonter une rupture difficile. Appréciée de tous, Danae est responsable du bureau de poste de la petite ville balnéaire depuis des années. Sa vie solitaire et recluse lui convient à merveille et lui permet de protéger un lourd secret qu’elle se refuse de partager. La vie suit donc son court tant bien que mal sur la côte irlandaise. Mais à l’approche des fêtes de Noël, des événements qu’elles n’attendaient pas vont les placer devant un choix crucial à faire… Quatre femmes, quatre destinées, pour qui la volonté d’en finir avec le passé va s’incarner dans l’expression d’une amitié inébranlable.

Avis de Marnie

Vous connaissez la recette "roman féminin" classique, telle qu’on l’écrivait dans les années 90. On met quelques femmes de tous les âges, à la croisée des chemins bien-sur aussi bien professionnellement qu’affectivement, en relation. De là, nous suivons alors l’évolution en quelques mois, et ce sous forme de chronique, où l’entraide et l’amitié entre elles va se révéler fondamentale pour avancer. Et bien, ce nouveau roman de Cathy Kelly, une des meilleures du genre, est tout à fait dans cette lignée... Alors, oui, le savoir-faire de cette écrivain irlandaise n’est plus à prouver, malheureusement, ici, cela commence à dater sérieusement, il n’y a pas l’ombre d’une surprise, et aussi, ce roman est loin d’être le meilleur qu’elle ait écrit.

En effet, Tess le milliardaire qui revient se venger et rachète le manoir familial de Tess, celle qui n’a pas voulu partir avec lui lorsqu’il était pauvre... c’est loin d’être nouveau, surtout que la dame avait des arguments, un père très malade et une situation financière catastrophique ! Elle lui demandait seulement d’attendre quelques mois. En voulant rendre tous ces gens gentils, l’auteur tombe dans un piège, celui du superficiel et du déjà vu. Nous avons droit à Danae, la femme battue "méritante" (il faudra nous expliquer la raison pour laquelle elle s’est sacrifiée financièrement pour son horrible mari...). Pour venir l’aider, sa nièce Mara, symbole de l’irlandaise type, jeune rousse "saine" plantureuse, larguée par un petit ami qui tombe sur le beau néo-zélandais charmant et revient vite fait à la vie !

Le seul personnage qui détonne dans toute cette gentillesse quelque peu sirupeuse, c’est la soeur de Tess, la sulfureuse Suki, ex-droguée, ex-alcoolique, ex-groupie de star du rock, ex-écrivain de pamphlet féministe. Seulement, l’auteur s’attarde sans raison sur son passé qui occupe bien un tiers du livre. On en passe des pages consacrées sur sa vie à New York dans les années 80. Cela ralentit considérablement cette intrigue qui s’étire un peu sans surprise. Heureusement, lorsqu’elle arrive enfin à Avalon, près de sa soeur en Irlande, cela rebooste un peu notre intérêt.

Il faut avouer que Cathy Kelly, a vraiment fait mieux.Ici, il semble juste qu’elle fasse juste le travail demandé, mais pas plus. Cela manque d’imagination, de rebondissements, de fraîcheur... voilà, de fraîcheur. Bien évidemment, cet auteur sait parfaitement orchestrer les méandres et doser les pages, entre amitiés, reconstructions, retrouvailles, explications, adieux... l’évolution de ces femmes qui peu à peu surmontent les difficultés de l’existence. Toutefois, nous aurions juste souhaité que l’ensemble soit moins mièvre, avec des héros bien plus nuancés. Le réalisme, on le trouve dans le contexte où pour la première fois, Cathy Kelly met en exergue la situation financière de son pays, ravagé plus que certains autres par la crise européenne.

Mots clés de l'auteur :

Irlande
   La maison de Tess, de Cathy Kelly
   Une saison pleine de promesses, de Cathy Kelly
   A la recherche du bonheur, de Cathy Kelly
   Skippy dans les étoiles, de Paul Murray
   Fièvre d’ombres - Les chroniques de MacKayla Lane - 5 de Karen Marie Moning
   The matchmaker de Marita Conlon McKenna
    Caroline - Les soeurs d’Irlande - 3 de Laurel McKee
   Le guerrier irlandais de Kris Kennedy
   Anna, la bohême - Les soeurs d’Irlande-2 de Laurel McKee
   Fils de l’ombre de Juliet Marillier
   Dissimulation, de Carla Neggers
   Ondine - film réalisé par Neil Jordan
   Un amant de rêve, de Virginia Henley
   Fièvre Faë de Karen Marie Moning
   Straight up de Deirdre Martin
    Eliza, la rebelle - Les soeurs d’Irlande 1 de Laurel McKee
   Fièvre rouge - Les chroniques de Mackayla Lane - 2 de Karen Marie Moning
   Les disparus de Dublin, de Benjamin Black
   La femme du guerrier, de Michelle Willingham
   Le testament caché, roman de Sebastian Barry
   Par le feu de Viviane Moore
   Un parfum d’Irlande d’Erin Yorke
   La nuit du solstice, de Carla Neggers
   Fièvre noire, de Karen Marie Moning
   Réponds, si tu m’entends, de Marian Keyes
   Carnal gift ( L’offre irlandaise ) de Pamela Clare
   Saga irlandaise, trois romans de Kate Hoffmann
Kelly Cathy
   La maison de Tess, de Cathy Kelly
   Une saison pleine de promesses, de Cathy Kelly
   A la recherche du bonheur, de Cathy Kelly
   Retour à Dublin de Cathy Kelly
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016