Accueil du site > Critiques > Policiers/Thrillers > L’obsession, de James Renner

lundi 5 mai 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

L’obsession, de James Renner


Date: 10 avril 2014
Collection:
Edition: Super 8 Editions
Genre: romance
Prix: 20,90 €

Présentation de l’éditeur

On l’appelait l’Homme de Primrose Lane : il vivait reclus dans une petite ville de l’Ohio, et on ne lui connaissait ni famille ni amis. Été comme hiver, il portait des moufles. Pourquoi l’a-t-on assassiné ? Quatre ans après les faits, hanté par les fantômes d’un passé douloureux, l’écrivain David Ness décide de consacrer son nouvel ouvrage à cette étrange affaire jamais résolue. Mais son enquête, qui prend bientôt un tour des plus imprévus, se mue petit à petit en obsession fiévreuse, qui va le mener aux portes de la folie. Les amateurs de roman à suspense vont adorer ce thriller totalement insolite, au style remarquable et à l’intrigue démentielle. James Renner nous entraîne dans un univers singulier et effrayant, nourri de psychoses scabreuses et d’interrogations paranoïaques. Un récit envoûtant qui explore nos obsessions, leur influence sur nous-mêmes et sur le destin de ceux que nous aimons.

Les droits d’adaptation cinématographique ont été acquis par la Warner : Bradley Cooper tiendra bientôt le rôle de David Ness sur le grand écran.

Avis de Marnie

Il faut applaudir la construction du roman. En effet, pour ce premier roman, James Renner commence "à un moment donné", où l’on découvre donc mort assassiné le mystérieux homme de Primrose Lane. Puis, quatre ans plus tard, alors que David, notre héros surmonte plus que difficilement le deuil de son épouse tout en élevant son petit garçon, il va accepter en tant que journaliste free-lance, d’enquêter sur cette affaire non résolue. Tout cela ressemble donc à un policier "normal" ! Et comme pour ralentir le rythme, à l’aide de nombreux flash-back, il va nous raconter ce qui l’a amené là... les circonstances de la dépression, puis du suicide de son épouse, tout comme l’enquête qui l’a rendu célèbre.

Pendant donc une bonne moitié de ce gros pavé de près de 600 pages, c’est donc une machine bien huilée qui s’est rapidement mise au travail, sur un rythme tranquille, avec des ressorts tout ce qu’il y a de plus classique. Toutefois, notre attention est quelques fois attirée par des détails qui ne collent pas, des coïncidences bienheureuses (et trop facile), un prénom prononcé alors qu’une personne n’est pas sensé le connaître, ou encore l’irruption soudaine dans le temps de scènes qui semblent ne rien avoir à faire dans le livre. De plus, ces histoires se chevauchent mais ne se croisent pas....

C’est alors que James Renner va abattre ses cartes, le tout dans une progression de la tension, avec un rythme qui s’accélère. Alors, oui, il y a de l’atmosphère à la Stephen King dans cette intrigue qui soudain en mêlant ces fils, fait preuve d’une complexité astucieuse et intéressante. Si le fil conducteur justement est la poursuite d’un serial killer, cette obsession va entraîner David Ness dans une aventure... sans fin ! Le seul petit bémol, c’est qu’à un certain moment, James Renner pousse la logique de son raisonnement si loin que nous ne comprenons plus rien à, disons pour ne rien dévoiler d’autre, une histoire de filiation plutôt glauque... Mais l’auteur se reprend rapidement, dès le paragraphe suivant !

David Ness, émouvant dans sa quête absolue, montrera plusieurs facettes intéressantes de sa personnalité au cours du récit, certaines même plus que contradictoires, suivant le moment choisi, tout comme la dizaine de personnages secondaires qui vont l’entourer, notamment les femmes... Nous avons de l’empathie pour ce héros attachant, ses obsessions, son histoire personnelle. James Renner part un peu dans tous les sens, plongeant dans le fantastique dans une envolée pleine d’humour... car l’humour se mêle étrangement au drame et c’est une des nombreuses qualités de ce roman, sans étiquette.

Un auteur qui va au bout de son idée déroutante avec panache, inventivité, et folie créatrice !

Mots clés de l'auteur :

Time-travel
   Une pause dans le temps, de Tamara Allen
   Les Kergallen : Thaïs, d’Aurore Aylin
   L’obsession, de James Renner
   Les lumineuses, de Lauren Beukes
   Apocalypsis : Cavalier pâle : Elias, d’Eli Esseriam
   Timeville, de Tim Sliders
   La vengeance de McKeltar de Karen Marie Moning
   Le pacte de McKeltar (tome 5), de Karen Marie Moning
   Le passage des lumières épisode 1 : Espoirs de Catherine Cuenca
   La malédiction de l’elfe noir - Les Highlanders - 1 de Karen marie Moning
   Meurtre au café de l’Arbre sec, de Michèle Barrière
   Sors de ce corps, William ! de David Safier
   Esclave à travers les siecles de Virginia Henley
   Le temps n’est rien d’Audrey Niffeneger
   Seducing Mister Darcy de Gwyn Gready
   La passagère du temps/L’homme du futur de Nora Roberts
   Obscure prémonition de Linda Howard
   Vint un chevalier de Jude Deveraux
   Un cottage près de la mer de Ciji Ware
   Sauvez Hamlet roman de Jasper Fforde
Serial killer
   Copycat, de Johanna Lynn
   Harper & Hicks : 1- L’ombre de Gilgamesh, de Cyriane Delanghe
   La nature des secrets : Entre ses griffes 2, d’Aurore Doignies
   300 mots, de Richard Montanari
   Un fantôme dans la tête, de Alain Gagnol
   Les proies du lac, de Kate Watterson
   Chambre 507, de J.C. Hutchins et Jordan Weisman
   Tirs croisés, de James Patterson
   Capturée, de Elizabeth Heiter
   L’obsession, de James Renner
   Appelez-moi Jack, de Sabrina Richard
   Au coeur du brasier, d’Alex Kava
   Apnée noire, de Claire Favan
   Dans les griffes de la nuit, de Leslie Tentler
   Le couvent des ombres, de Lisa Jackson
   Echo Park, de Michael Connelly
   Le ravin, de Joyce Carol Oates
   Game, de Barry Lyga
   Dans les pas de l’assassin, de Leslie Tentler
   La mort en tête, de Sire Cédric
   Persona, de Erik Axl Sund
   Dors bien cette nuit, de Karen Rose
   Le collectionneur de chair, de C.E. Lawrence
   Par le feu, de Jane Casey
   Ecrit en lettres de sang, de Sharon Bolton
   La prière de Galilée, de Joshua Corin
   Les anges de verre, de Erica Spindler
   Je tue, de Giorgio Faletti
   Repose en enfer (The perfect murder) de Brenda Novak
   Nobody, de Dan Wells
   Le poète, de Michael Connelly
   Tout près du tueur, de Karen Rose
   Les lumineuses, de Lauren Beukes
   Bad swimmers - Le lac des cieux 1, de Geoffrey Bidaut
   I hunt killers, de Barry Lyga
   Traquée, de Melinda Leigh
   L’apprenti, de Tess Gerritsen
   Le voleur de regards, de Sebastian Fitzek
   Le manuel du serial killer, de Frédéric Mars
   Epiée, de Leslie Tentler
   Cognac blues, de David Patsouris
   Hypérion victimaire, de Patrick Chamoiseau
   Mademoiselle Chance, de Eric Cherrière
   Premier homme, de Xavier-Marie Bonnot
   Silence mortel, de Allison Brennan
   Il coule aussi dans tes veines, de Chevy Stevens
   Le diable d’abord, de Franck Hériot
   The seventh victim de Mary Burton
   Le vallon des Parques, de Sylvain Forge
   Fête fatale, de William Katz
   Dans la peau du diable, de Luke Delaney
   Atom[ka] de Franck Thilliez
   Le cri de l’ange, de C.E. Lawrence
   No hero de Mallory Kane
   Le prix à payer, de Lotte et Soren Hammer
   Elles étaient jeunes et belles, de Karen Rose
   Mr Monster, de Dan Wells
   Un type bien, de Dean Koontz
   Code Salamandre, de Samuel Delage
   L’appel des ombres, de Belinda Bauer
   Les anges de New York, de Roger Jon Ellory
   Les fleurs de l’ombre, de Steve Mosby
   Meurtres à Versailles, de Anne-Laure Morata
   Level 26 - Tome 2 - Dark prophecy, de Anthony E. Zuiker
   Tes dernières volontés, de Laura Lippman
   L’apparence de la chair, de Gilles Caillot
   Un père idéal, de Paul Cleave
   Le dernier contrat, de Olivier Maulin
   Plan serré, d’Esther Verhoef
   True colors de Thea Harrison
   Le 9ème jugement, de James Patterson
   La mariée disparaît, d’Ann Voss Peterson / Un amour menacé, de Joanna Wayne
   Loup y es-tu ? d’Alexis Lecaye
   l’embaumeur de Boston, de Tess Gerritsen
   Envy de J.R Ward
   Tourmentée, de Pamela Callow
   Ayden’s secret de Cara North
   Beg for mercy de Jami Alden
   Killer Heat de Brenda Novak
   A l’heure où tombe la nuit, de J.T. Ellison (Andrea Ellison)
   Le sang des Bistanclaques, de Odile Bouhier
   Maelström, de Stéphane Marchand
   The edge of night de Jill Sorenson
   Sous les mains sanglantes, de Val McDermid
   The wreck de Marie Force
   La fureur dans le sang, de Val McDermid
   Je ne suis pas un serial killer, de Dan Wells
   Hush, d’Anne Frasier
   Deadly Fear de Cynthia Eden
   Skin Heat d’Ava Gray
   Les écorchés, de Véronique Chalmet
   Les nuits du bayou, de Stella Cameron
   De fièvre et de sang, de Sire Cedric
   Duel en enfer, de Bob Garcia
   Parce que je t’aime encore, de Lisa Childs / L’ombre d’une menace, de Marie Ferrarella
   Cold sight de Leslie Parrish
   Dernier cri avant l’oubli, de Kate Brady
   Freefall de JoAnn Ross
   Piège de neige, de Lisa Jackson
   Waking the dead de Kylie Brant
   Mortelles voyelles, de Gilles Schlesser
   L’étreinte du mal, de Chelsea Cain
   L’hiver assassin, de Lisa Jackson
   Les roses écarlates, de Karen Rose
   Meurs avec moi, de Elena Forbes
   Les enfants du néant, d’Olivier Descosse
   Crash into me de Jill Sorenson
   Dans l’ombre du bayou, de Lisa Jackson
   Noire était la nuit, de Lisa Jackson
   Elles étaient si jolies, de J.T. Ellison
   Aux malheurs des dames, de Lalie Walker
   Au risque des ténèbres, de Susan Hill
   Intention mortelle, de Karen Harper
   Les proies de l’ombre, de Heather Graham
   Visions, de Lisa Jackson
   Le cercle de sang, Michelle gagnon
   Funérailles, de Richard Montanari
   Black at heart de Leslie Parrish
   Pitch Black de Leslie Parrish
   Chill factor, de Sandra Brown
   Fade to black de Leslie Parrish
   Shadowman, de Cody McFadyen
   La forêt des mânes de Jean-Christophe Grangé
   Le cercle du mal de Karen Rose
   La forêt de la peur de Michelle Gagnon
   Le tueur d’anges , roman d’Erica Spindler
   Au coeur du mal, de Chelsea Cain
   Je te volerai ta mort, de Karen Rose
   Piège de brume (Silver Falls) de Anne Stuart
   Et tu périras par le feu, de Karen Rose
   Le lien maudit, de P.D. Martin
   Dors, petit ange, de Gwen Hunter
   un amour assassin, de Julie Garwood
   Contre toute évidence, de Tami Hoag
   Les voitures vides, de Didier Sénécal
   Quand l’ouragan s’apaise, de Kathleen Woodiwiss
   Noces noires, de Metsy Hingle
   The murder game de Beverly Barton
   His wicked sins de Eve Silver
   Les démons de Dexter de Jeff Lindsay
   Le tueur à la perle de Beverly Barton
   Cold feet ( L’étrangleur de Sandpoint) de Brenda Novak
   Bad moon rising de Katherine Sutcliffe
   Le serment des limbes de Jean Christophe Grangé
   Prédateurs de Maxime Chattam
   Hallucinations, de Mariah Stewart
   Standing in the shadows de Shannon McKenna
   L’étau de Chris Jordan (un terrifiant secret)
   Sang de glace de Sharon Sala
   L’écorcheur de P.D. Martin
   The dying game de Beverly Barton
   Killing her softly de Beverly Barton
Renner James
   L’obsession, de James Renner
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016