Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > It ain’t me, babe de Tillie Cole

mercredi 7 mai 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

It ain’t me, babe de Tillie Cole


Date:26 avril 2014
Collection:
Edition:auto-édition
Genre: romance contemporaine
Prix: 2,49 €

Résumé de l’éditeur

Sinning never felt so good…

A fortuitous encounter.

A meeting that should never have happened.

Many years ago, two children from completely different worlds forged a connection, a fateful connection, an unbreakable bond that would change their lives forever…

Salome knows only one way to live—under Prophet David’s rule. In the commune she calls home, Salome knows nothing of life beyond her strict faith, nor of life beyond the Fence—the fence that cages her, keeps her trapped in an endless cycle of misery. A life she believes she is destined to always lead, until a horrific event sets her free.

Fleeing the absolute safety of all she has ever known, Salome is thrust into the world outside, a frightening world full of uncertainty and sin ; into the protective arms of a person she believed she would never see again.

River ‘Styx’ Nash knows one thing for certain in life—he was born and bred to wear a cut. Raised in a turbulent world of sex, Harleys, and drugs, Styx, unexpectedly has the heavy burden of the Hades Hangmen gavel thrust upon him, and all at the ripe old age of twenty-six—much to his rivals’ delight.

Haunted by a crushing speech impediment, Styx quickly learns to deal with his haters. Powerful fists, an iron jaw and the skillful use of his treasured German blade has earned him a fearsome reputation as a man not to be messed with in the shadowy world of outlaw MC’s. A reputation that successfully keeps most people far, far away.

Styx has one rule in life—never let anyone get too close. It’s a plan that he has stuck to for years, that is, until a young woman is found injured on his lot… a woman who looks uncannily familiar, a woman who clearly does not belong in his world, yet a woman he feels reluctant to let go…

Avis de Callixta

Attention, voilà une grande romance qui arrive, particulièrement sombre, sanglante et violente. Si vous ne voulez pas plonger dans un univers bien particulier avec ses propres règles et une morale bien élastique, évitez ce roman. En fait, Tillie Cole a réussi une synthèse étonnante, reprenant des thèmes à la mode aujourd’hui et créant une atmosphère que l’on a pu trouver chez d’autres auteures. Et pas parmi les moins bonnes.

C’est bien une romance contemporaine dont il s’agit mais elle se passe dans un coin du Texas bien particulier et les personnages sont éloignés de toute grande ville mais également des autres habitants. Vous ne croiserez que peu de gens dits normaux mais beaucoup de membres de deux communautés. Tillie Cole a eu l’intelligence de confronter deux mondes également fermés, celui d’une secte religieuse particulièrement rigoriste et aux comportements ignobles et celui d’un club de bikers. Mis à la mode par la série de Madeline Sheehan pour les romans et par Sons of Anarchy à la télévision, ce milieu est très riche de potentialités et le prouve encore. En fait Tillie Cole réussit la synthèse de ces deux là ; elle a le sens de la romance de Madeline Sheehan et le goût pour la violence et l’art de la mettre en scène de Sutter, le créateur et réalisateur de Sons of Anarchy. Ce n’est pas facile et Tillie Cole suscite déjà notre admiration pour cela.

Mae ( ou plutôt Salome dans son groupe religieux fanatique) a donc été élevée dans une communauté où elle est considérée avec ses sœurs ( de sang ou pas) comme une pécheresse tentatrice qui doit être au service des hommes de la communauté dans tous les sens du terme. A vingt-trois ans, elle va pourtant craquer et refuser le mariage avec un des leaders qui la répugne. Elle prend le risque de s’enfuir et grièvement blessé, elle va trouver refuge dans l’antre du diable littéralement, un club de bikers hors-la-loi particulièrement craints et dirigé par un jeune homme muet. Styx dispose d’une autorité naturelle qui lui permet de dépasser son handicap qui relève plus d’ailleurs du bégaiement que du mutisme. La rencontre entre ces deux là est explosive, primale, intense et ne fait que confirmer ce que chacun sait déjà depuis un événement ancien entre eux, ils sont faits l’un pour l’autre. L’intensité, la violente attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre est une superbe réussite. C’est une romance élémentaire, simple mais qui vous prend à la gorge, aux tripes et ne vous lâche plus. La fragilité mêlée d’une résistance exceptionnelle de Mae se confronte à la violence, au tempérament sanguin et volatile de Styx. Les étincelles, les sentiments explosent entre ces deux là comme des feux d’artifices et coupent le souffle parfois.

Et puis, comme souvent dans les histoires de clubs de bikers, l’intrigue est très importante, faite de conflits entre clubs, de protection du clan, d’un sens de l’honneur et de la morale qui leur sont propres. L’intrigue s’appuie aussi sur les grandes légendes ou mythes, les rivalités ancestrales, les tragédies grecques ; derrière la boue, le sang et l’essence, il y a des personnages particulièrement bien définies, forts et impressionnants. On plonge dans cette histoire totalement, suspendu au fil de l’intrigue, à ce qui va se dérouler et permettre aux deux héros de se trouver enfin.

Tout laisse penser que ce roman n’est que le premier d’une série. D’autres membres du club sont des héros potentiels comme d’autres fidèles de la communauté religieuse. De plus, la fin du livre montre que tout n’est pas terminé entre le club et ses ennemis. Parmi les membres du groupe de Styx, deux personnages semblent sûrs d’avoir leur histoire. Parmi eux, il y a le second du jeune homme, un superbe mâle au look de mannequin ou d’acteur hollywoodien et un autre pratiquement fou et d’une violence inouie. La dernière référence de Tillie Cole semble bien être JR Ward également car c’est une fraternité de guerriers qui est aussi décrite avec ses personnages bien précis, très définis. Son histoire d’amour comme son héros ( il est muet ou quasiment) rappellent aussi les héros de cette auteure. Décidément, Tillie Cole a de sérieuses références, un talent formidable pour écrire sa propre histoire. Un incontournable d’ores et déjà en attendant la suite.

Mots clés de l'auteur :

Violence
   The dark light of day T.M. de Frazier
   Rédemption - Percée à nue - 8 de Scarlett Edwards
   Résurrection - Percée à nue - 7 de Scarlett Edwards
   Délivrance - Percée à nue - 6 de Scarlett Edwards
   Confessions - Percée à nue - 5 de Scarlett Edwards
   Châtiment - Percée à nue - 4 de Scarlett Edwards
   Résistance - Percée à nue - 3 de Scarlett Edwards
   Soumission - Percée à nue - 2 de Scarlett Edwards
   Le contrat - Percée à nue - 1 de Scarlett Edwards
   Garde-moi - L’enlèvement - 2 d’Anna Zaires
   Six brothers- Gypsy Brothers - 2 de Lili St. Germain
   Nine minutes de Beth Flynn
   Dirty angels de Karina Halle
   It ain’t me, babe de Tillie Cole
   Torn from you - Tear Asunder - 1 de Nashoda Rose
   La mort en tête, de Sire Cédric
   Le purgatoire des innocents, de Karine Giebel
   Seduced in the dark de CJ Roberts
   Captive in the dark de CJ Roberts
   Alex, de Pierre Lemaitre
   Morsure secrète - Les ombres de la nuit - 1 de Kresley Cole
   Le fier conquérant de Brenda Joyce
   Baiser d’adieu, d’Allan Guthrie
   Le livre sans nom, de "Anonyme"
   Chill factor, de Sandra Brown
   Her majesty’s men de Marquesate
   Mauvais sang, de Tess Gerritsen
   Ultimate weapon de Shannon McKenna
   Prédateurs de Maxime Chattam
   Ritual Sins de Anne Stuart
   Black ice de Anne Stuart
   Ice blue de Anne Stuart
   Noire révélation de Brenda Novak
   L’affaire Lexie de Karen Robards
    L’alliance de minuit de Lara Adrian
   Le loup et la colombe de Kathleen Woodiwiss
   Le baiser des ombres de Laurell K Hamilton
   The dying game de Beverly Barton
   Killing her softly de Beverly Barton
   Ice storm de Anne Stuart
   Cold as ice de Anne Stuart
   Le lien du sang de Jennifer Armintrout
Bikers / motards
   Storm - Storm MC - 1 de Nina Levine
   Be mine de N.C. Bastian
   Ride hard - Raven Riders - 1 de Laura Kaye
   Pandemonium - MC Sinners Next Generation - 1 de Belle Jewel
   Love and… Chaos T1, de Lil Evans
   Tracker’s end - Wind Dragons MC - 3 de Chantal Fernando
   Vicious Cycle - Vicious Cycle - 1 de Katie Ashley
   Heart recaptured - Hades Hangmen - 2 de Tillie Cole
   Froid comme la pierre - Les tornades d’acier - 1 d’Olivia Rigal
   Nine minutes de Beth Flynn
   Riding Dirty - Dirty Eleven MC - 1 de Jill Sorenson
   Tourmenté - Hell’s Horsemen - 4 de Madeline Sheehan
   Devil’s game - Reapers Motorcycle Club - 3 de Joanna Wylde
   Beautiful Ink de Nicole Reed
   It ain’t me, babe de Tillie Cole
   Fast and mine - Yardley College Bikers - 1 de Sharon Page
   Soothing his madness de Debra Kayn
   Protecteur - Reaper’s Motocycle Club - 2 de Joanna Wylde
   Renegade Lady - Renegade Sons- 1 de Dawn Martens et Emily Minton
   Deadly seduction de Selene Chardou
   Own the wind - Chaos - 1 de Kristen Ashley
   Reapers’s property - Reapers MC - 1 de Joanna Wylde
   Ride - A Bayonet Scars - 1 de JC Emery
Cole Tillie
   A thousand boy kisses de Tillie Cole
   Heart recaptured - Hades Hangmen - 2 de Tillie Cole
   It ain’t me, babe de Tillie Cole
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016