Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > Out of reach de Missy Johnson

jeudi 15 mai 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Out of reach de Missy Johnson


Date:7 mai 2014
Collection:
Edition:auto-édition
Genre: romance contemporaine
Prix: 2,97 €

Résumé de l’éditeur

My best friend was dying and I was in love with his girl.

Andy and I had been best friends since we were eight-years old. Watching him slowly fade away, ever closer to his final breath, made me so incredibly angry. I knew there was nothing I could do to change it—I had given in to despair, but Andy had not. He had one last hand to play.

He wasn’t going to simply sit back and wait for Death to claim him—not Andy. He was going to live life until he couldn’t hold his eyes open any longer.

Andy didn’t want to die in some sterile hospital and asked me to take him and Emily to the beach. It would be our last road trip together.

Emily. Emily was a problem for me.

I harbored a secret that would have torn our friendship apart. I was in love with Andy’s girl, and had been since she’d walked into our sixth grade class, so many years ago.

So what kind of person am I ? My best friend is dying, and it’s awful—but my heart still aches for his girl. I hate myself for thinking beyond Andy’s death and whether there could ever be a future for Emily and I, but I can’t help it.

I’m in love with her.

Avis de Callixta

Voilà une romance un peu différente de celles qu’écrit habituellement Missy Johnson et surtout qu’elle réussit presque à la perfection. Cette auteure parfois inégale, qui ne touche pas toujours son but séduit et émeut profondément avec cette histoire difficile et grave. Mieux vaut savoir que ce roman est triste et n’édulcore pas grand chose des derniers jours d’un homme malade.

En effet, Missy Johnson va s’attacher aux dernières semaines d’Andy, un jeune homme de vingt-six ans qui a lutté de longues années contre un cancer qui va l’emporter. L’issue est claire et sans espoir. Andy vit avec une jeune femme, Emily, qui l’a soutenu pendant sa maladie et partage tout avec son meilleur ami, Seth. Les trois partagent une relation exceptionnellement proche, soudée par des années de rires, de partages de leurs souffrances. Ce que vit Andy les a encore rapprochés et quand celui-ci demande que ces derniers jours se passent avec Emily et Seth, loin de l’hôpital et des idées de mort, les deux jeunes gens vont accepter.

Nous allons donc suivre les quelques semaines de la fin de Andy et c’est une lecture difficile et bouleversante. Emily et Seth sont les deux principaux conteurs de l’histoire, parfois, rarement Andy, prend la parole. Le trio va essayer de réussir la mort de Andy, lui offrir ce qu’il a envie de réaliser avant sa mort mais va également se trouver confronté à l’après Andy. Or, celui-ci s’est rendu compte que Seth est amoureux d’Emily. Ne vous attendez pas à un généreux Andy prêt à confier sa copine à son meilleur ami dans une relation qui se conclurait au mieux dans le meilleur des mondes. Ca serait trop simple. Evidemment, cette idée flotte sur tout le roman et en toute honnêteté, l’auteure va accélérer la fin de son livre et le rapprochement entre les deux jeunes gens et c’est très dommage car le rythme, les idées, tout avait été parfait jusqu’à ce moment là.

Missy Johnson, avec une grande empathie, et sans doute une forme d’expérience de cette situation ( mais qui ne l’a pas croisé sous une forme ou une autre ?), pose toutes les bonnes questions, soulèvent tous les problèmes. Comment accepter le sort d’un homme fauché par la maladie si jeune ? Comment un mourant peut-il accepter de partir en abandonnant les siens dans la douleur et le manque ? Comment oser avoir envie de continuer à vivre après avoir tout perdu ? Comment partager sa douleur, vivre son deuil, s’y préparer ?

Il n’y a aucune réponse simple, bien entendu, mais l’auteure présente des situations plausibles, touchantes voire bouleversantes. Andy a conseillé à Emily de consigner tous les bons souvenirs qu’elle a de lui, d’eux. Cette jolie et belle idée est aussi un moyen pour nous de plonger dans les souvenirs des trois personnages car Emily va vite voir que tous les bons moments de sa vie sont associés aux deux hommes. On suit avec émotion le déroulé de cette histoire totalement prévisible, les facéties d’Andy qui ne veut pas simplement mourir mais qu’on se souvienne de lui, la douleur insondable que sa perte va causer...

C’est prenant et difficile, surtout si une telle situation est proche de votre expérience. Mais c’est une belle leçon de vie plus qu’une romance même si l’amour pur de Seth pour Emily est aussi très beau. Dommage que la fin aille un peu vite et que les étapes du deuil soient accélérés mais Missy Johnson a si bien commencé son roman qu’on attendait toujours plus. Une très belle histoire, à ne pas manquer.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016