Accueil du site > Critiques > M/M > Le mal par le mâle, d’Ashlyn Kane & Morgan James

mercredi 21 mai 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Le mal par le mâle, d’Ashlyn Kane & Morgan James


Date:20 mai 2014
Collection: Kindle
Edition:Dreamspinner Press
Genre: romance M/M
Prix: 3,50 €

Résumé

Il est neuf heures du matin, après les funérailles de son père, et Ezra Jones sait déjà qu’il va passer une mauvaise journée. Il se réveille avec une gueule de bois, il a mal partout et se trouve couvert de sang. Puis ça empire : le séduisant et irrésistible Callum Dawson fait son apparition sur le pas de sa porte, clamant qu’Ezra a été transformé en loup-garou. Ezra voudrait être sceptique, mais les preuves sont difficiles à ignorer.

Ezra n’a pas beaucoup de temps pour s’habituer aux règles du jeu que l’Alpha Callum lui impose – ou à la façon dont son corps répond à la domination de Callum – tandis qu’il commence à travailler pour le Centre pour le Contrôle des Maladies afin de découvrir l’origine d’une épidémie de lycans. Quand la tension sexuelle explose enfin, Ezra a à peine le temps d’en profiter parce qu’un autre danger les menace. Quelqu’un veut s’en prendre à lui à des fins peu scrupuleuses et fera tout pour y arriver.

Avis de Phalusia

Sans être très profonde, cette histoire se laisse lire, mais s’oublie très vite, il y a un manque d’analyse flagrant au niveau des personnages, des incohérences pour toutes lectrices un tant soit peu attentives et la romance n’est certes pas le point central de l’histoire. L’intrigue sort du contexte habituel que nous pouvons trouver dans les histoires de loups-garous et heureusement, car elle occupe quasiment tout le récit, elle est assez bien construite même si nous devinons assez vite qui est l’auteur des enlèvements.

Passons aux aspects positifs de ce récit et ce qui en fait l’intérêt du moins pour une petite lecture agréable sans prise de tête. Le monde où évoluent nos héros est rafraichissant, et apporte quelques originalités intéressantes, l’existence de loups-garous est encore un secret sauf pour certaines personnes de la société qui les ont même intégrés dans des fonctions clés. Nous sortons du schéma traditionnel des meutes, car elles sont toutes dirigées par un mâle et une femelle alpha sans que ceux-ci est besoin d’être accouplé, de même ils sont élus donc pas de combats virils et sanglants. Il est à noter d’ailleurs que malgré le fait que nous soyons dans une romance paranormale avec des loups-garous, synonyme généralement de testostérone à haute dose, les personnages féminins ont une place importante et sont loin de la caricature.

Les points maintenant qui nous ont moins convaincus, en premier lieu le couple de héros, formés par l’Alpha Callum et le bêta Ezra. Le début du récit nous laissait entendre que nous irions dans une relation dominant/soumis et pas uniquement dans le lien qui régit l’alpha à sa meute, de même lors de leur première rencontre Callum semblait insuffler l’idée qu’il avait un côté dominateur lors de ses relations avec ses amants. Si au début cela semble le cas, quoique la domination ne soit que verbale, tout s’essouffle très vite pour avoir deux héros mignons certes, mais pas très passionnés. Ils s’enracinent vite dans une vie de couple assez pépère il faut le reconnaitre, les deux auteures étant plutôt pudiques et en dehors d’une scène à la fin que l’on pourrait qualifier de ‘hot‘, l’ensemble est très édulcoré et la tension sexuelle est loin de se ressentir dans les échanges.

Malgré tout cette histoire se laisse lire sans problème ne serait-ce que pour l’intrigue et l’enquête qui ne sont pas dépourvues d’intérêt, certains dialogues sont très amusants, c’est une lecture facile et divertissante.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016