Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > On every street - The artist trilogy - 0.5 - de Karina Halle

vendredi 6 juin 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

On every street - The artist trilogy - 0.5 - de Karina Halle


Date:4 juin 2013
Collection:
Edition:Head Line Eternal
Genre: romance contemporaine
Prix: 2,99 €

Résumé de l’éditeur

When young con artist Ellie Watt decides to call herself Eden White and go after the drug lord who ruined her as a child, she never expects to fall for one of his henchmen. But Javier Bernal is no ordinary man. Subtly dangerous and overwhelmingly seductive, Eden finds herself passionately in love with Javier, the very person she’s set-up to betray. With her body and heart in a heated battle against her deep need for revenge, no one will walk away from this con a winner.

Avis de Callixta

Karina Halle est décidément une auteure passionnante. Cette longue nouvelle initie une trilogie portant sur une jeune femme, fille d’escrocs professionnels qui va se lancer, par vengeance, dans une tromperie à sa façon. Ce prequel permet de la découvrir encore très jeune lorsqu’elle va se rapprocher d’un cartel de drogue dirigé par l’homme dont elle veut se venger. Si il y a une romance, elle n’est pas la principale de la trilogie mais elle permet surtout de faire la connaissance avec un certain Javier, personnage masculin on ne peut plus fascinant.

Eden, l’héroïne s’appelle en réalité Ellie. Très jeune, au cours d’une affaire menée par ses parents, elle s’est retrouvée entre les mains d’un baron de la drogue qui a brûlé sa jambe à l’acide. Des années plus tard, alors qu’elle a perdu le contact avec ses parents, elle va tenter de le retrouver et surtout de l’approcher. Pour cela, elle pense judicieux de séduire un de ses hommes de main. Il est superbe, malin, violent aussi et il s’appelle Javier. Alors qu’elle veut le manipuler, sa propre attraction pour le jeune homme va sévèrement contrarier ses plans.

Ce prequel est un peu troublant car s’il commence sur un projet de vengeance, il tourne vite à une romance beaucoup plus jolie et contemporaine. Pourtant derrière la liaison ultra passionnée et très réussie qui se noue entre Javier et Eden, on voit vite qu’il y a pas mal de problèmes en perspective. La fin se chargera de le montrer.

Mais le principal attrait de ce prequel est le formidable et ambigu personnage qu’est Javier. Quel homme séduisant et compliqué. Karina Halle n’en fait pas un ange malencontreusement tombé dans la violence mais ce n’est pas un monstre non plus. Tout son talent est de nous faire oublier parfois qui il est pour ne voir que l’homme amoureux et passionné qu’il est aussi. Et soudain, un acte, un geste, un regard rappellent sa réalité. Pour Eden, la situation est la même !

Peu à peu, Eden avance vers son destin dans ce prequel et nous allons la suivre, dans la série qui commence après, avec la connaissance de ce que fut son passé et ce que fut Javier pour elle. En gros, cela annonce un développement passionnant. Pour toutes celles qui auraient succombé à javier dès ce prequel, sachez qu’il est le héros d’un livre prochain de Karina Halle. Quoi qu’il arrive dans la série, il est évident que l’on ’na jamais assez de ce personnage ! En tous cas cette introduction met tout en place et montre encore la qualité de l’écriture de cette auteure.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016