mardi 10 juin 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Azur de juin 2014


Date: 1er juin 2014
Collection: Azur
Edition: Harlequin
Genre: romance contemporaine
Prix: 3,94 €

Un héritier pour un prince, de Lucy Monroe

Présentation de l’éditeur

Attendre l’enfant du prince Maksim de Volyarus aurait dû être une joie pour Gilian. Maksim n’est-il pas l’amour de sa vie, l’homme qu’elle devait épouser ? C’était du moins ce qu’elle croyait voilà quelques semaines encore, jusqu’à ce jour atroce où les médecins leur ont annoncé qu’elle ne pourrait peut-être pas avoir d’enfant. A la minute même, Maksim a brutalement rompu leurs fiançailles. Sans la moindre hésitation, il a choisi son devoir royal aux dépens de leur amour. Dans ces conditions, comment pourrait-elle faire comme si de rien n’était et l’épouser, comme il l’exige maintenant qu’elle porte son héritier ? Car elle sait à présent que leur histoire n’a aucune valeur pour cet homme qui fera toujours passer son devoir avant elle et leur enfant…

Avis de Marnie

Ce roman est une vraie déception. Quand on connaît le talent de Lucy Monroe, on l’a connue bien plus inspirée. Si cela ne fonctionne pas vraiment, c’est surtout que l’on n’oubliera jamais la première réaction du héros qui s’est empressé de congédier Gillian dès qu’il appris qu’elle avait moins de chances que la normale d’avoir un enfant... On ne croira jamais vraiment qu’il l’aime malgré tout vu qu’il ne revient que lorsqu’elle attend l’héritier ! Et ce ne sont pas les longues discussions plutôt oiseuses qui nous donneront envie de lire cette histoire. Heureusement, il y a toujours le style direct et passionné de Lucy Monroe qui sauve l’entreprise, mais le cocktail est plus amer que doux avec cette intrigue qui de plus... manque cruellement de péripéties !


Le secret de Valentina, de Abby Green

A la mort de son frère, Valentina s’est fait deux promesses : vouer une haine éternelle à Gio Corretti, l’homme responsable de ce terrible accident, et protéger ses parents, si affectés par cette perte. Aujourd’hui, hélas, alors que sa petite entreprise est au bord de la faillite, un seul homme peut l’aider : Gio. Si elle veut offrir à ses parents la vie meilleure qu’ils méritent, elle va devoir se résoudre à lui demander du travail. Mais à peine croise-t-elle le regard de Gio que Valentina comprend que les sentiments troublants qu’il a toujours éveillés en elle sont plus puissants que jamais. Dans ces conditions, comment travailler pour cet homme qu’elle s’est juré de haïr… et avec lequel tout avenir lui est interdit ?

Avis de Marnie

Troisième tome de ce qui s’annonce donc comme une excellente série, c’est au tour de Abby Green de nous présenter le dernier des Coretti, avec une histoire assez poignante que l’on apprécie sans modération. La très bonne idée, assez originale quand on connaît les Azur, c’est de mettre en scène un héros "fragile". Non seulement, Gio est le mal aimé des Coretti, car il est aussi secret que sensible, mais s’il est venu à bout de son bégaiement, cela ressort dès qu’il se laisse dominer par ses émotions. Si l’on ajoute qu’il est dyslexique... Et oui, par contre, Valentina, en diva passionnée n’en fait qu’une bouchée dès qu’elle se met à hurler sa haine. Ce qui est réussi, c’est l’évolution de leurs relations puisqu’à la moitié du roman, les forces s’équilibrent. Abby Green parvient à rendre crédible ce déferlement d’émotions non maîtrisées entre nos deux héros. Nous nous laissons entraîner dans cette intrigue avec toujours en toile de fond le mariage non célébré qui explose une nouvelle fois sous nos yeux. Excellent !


Le chantage d’un séducteur, de Victoria Parker

Présentation de l’éditeur

Quand elle comprend que l’homme si séduisant qui vient de pénétrer dans son bureau est envoyé par ses parents pour la ramener à Anthuria, Claudia n’a qu’une envie : le mettre à la porte. Sa vie est ici, à Londres, où elle se consacre jour et nuit à un travail qui la passionne, et certainement pas à la cour d’Anthuria, où seule l’attend une vie de devoirs et d’obligations. Mais lorsque Luca lui propose une importante somme en échange de son retour, Claudia sent sa résolution vaciller. N’a-t-elle pas terriblement besoin de cet argent pour mener à bien le projet qui lui tient tant à coeur ? La mort dans l’âme, elle se résout à céder au chantage de cet homme dont la proximité la trouble profondément, et à le suivre, pour trois semaines, à Anthuria...

Avis de Callixta

Voilà une nouvelle auteure chez Harlequin. Victoria Parler a commencé à publier en 2013 et ce roman est son tout premier, ce qui explique peut-être quelques maladresses mais le talent est bien là. Pourtant le sujet est un peu dangereux. L’héroïne est une princesse qui a trouvé refuge à Londres. Elle a quitté sa famille à la suite d’une maladie infantile particulièrement invalidante et depuis, guérie, a consacré sa vie à soigner les malades et faire avancer la science dans ce domaine. elle est biochimiste. le héros est le responsable de la sécurité du royaume lancé à sa recherche. Si l’intrigue stagne un peu après un bon début, les échanges passionnés entre les deux protagonistes fonctionnent à merveille ; l’auteure sait créer intensité et tension sexuelle dans cet amour apparemment impossible étant donné leurs différences sociales. Le texte est un peu plombé et agace par une traduction un peu datée qui multiplie les mots précieux qui donnent un curieux aspect à cette romance contemporaine. Mais encore une fois, le talent est là et l’auteure sait trousser une belle histoire touchante et passionnée autour de cette princesse diplômée et qui a souffert d’une maladie rare.


L’orgueil de Zander Volakis, de Sarah Morgan

Présentation de l’éditeur

Lorsqu’il découvre le visage de la femme engagée pour le débarrasser de son image de play-boy, Zander Volakis sent une colère noire l’envahir. Car ce n’est pas n’importe quelle femme, c’est sa femme. Celle qui a su, cinq ans plus tôt, avec son corps somptueux et son regard innocent, obtenir de lui ce qu’il avait refusé à tant d’autres... avant de le trahir de la pire des façons. Mais aujourd’hui, pour conclure une importante affaire, il doit à tout prix restaurer son image. Alors, c’est décidé : Lauranne travaillera pour lui et ensuite, seulement, il lui accordera le divorce qu’elle réclame. Mais, avant cela, il compte bien la mettre dans son lit et oublier, une bonne fois pour toutes, celle qui n’a jamais cessé de hanter ses nuits…

Avis de Callixta

Sarah Morgan démontre une fois son grand talent avec ce roman qui répond à la virgule près aux exigences de cette collection. Vous aurez droit à tout : le grand patron grec, passionné et au caractère ombrageux et possessif, au jet qui emporte tout le monde sur une île paradisiaque… Bref, il n’y a pas une once d’innovation dans cette intrigue vue mille fois chez Azur. Les héros ont été mariés, sont séparés et il va avoir besoin de son ex pour se faire passer pour un homme proche des notions traditionnelles de la famille. Evidemment, elle va céder , ils vont replonger l’un pour l’autre….Mais malgré le côté hyper classique de cette romance, le ton de Sarah Morgan demeure moderne. la sensualité et les dialogues sonnent très juste. Si l’on préfère Sarah Morgan dans des exercices plus osés, elle relève bien le défi et offre encore un roman efficace et percutant.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016