Accueil du site > Critiques > Policiers/Thrillers > Une ville sur écoute, de Jon Ottar Olafsson

mardi 17 juin 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Une ville sur écoute, de Jon Ottar Olafsson


Date: 19 juin 2014
Collection: Sang d’Encre
Edition: Presses de la Cité
Genre: policier
Prix: 20,90 €

Présentation de l’éditeur

« J’enquêtais sur un homicide tout ce qu’il y a de plus classique et, subitement, je me suis retrouvé poursuivi comme le pire des criminels. »

Décembre 2009. Peu avant Noël, le cadavre d’une femme est découvert à l’intérieur d’un cabanon de pêcheurs, dans un quartier résidentiel de Reykjavík. Si tout prête à croire à une overdose, l’inspecteur David Arnarson est catégorique : la thèse de l’ex-junkie qui aurait replongé ne tient pas la route.

Grâce à la mise sur écoute des proches de la défunte, la police démasque bientôt l’existence d’un trafic de drogue qui semble s’étendre des bas-fonds de la capitale aux hautes sphères d’une Islande traumatisée par la plus grave crise économique de son histoire.

Mais David est bien vite confronté aux rivalités qui l’opposent à certains de ses collègues et aux limites d’un système qui protège ses dirigeants. C’est en cavalier seul qu’il devra mener son enquête, quitte à faire tomber quelques têtes et à mettre la sienne en péril...

Avis de Marnie

Il est passionnant d’avoir une seconde vision sur la société islandaise après celle de Arnaldur Indridason... et s’apercevoir que même si ce sont deux écrivains de génération et de style différents, ces récits se rejoignent. L’Islande est un petit pays, resté très longtemps enfermé sur lui-même, où tout le monde se connaît, où les rumeurs se propagent si rapidement que les trafics ne peuvent rester longtemps ignorés... où un meurtre est encore un "événement" en lui-même !

Après avoir lu une quarantaine de pages, on se demande franchement d’où sort ce titre... puisque l’on assiste à une enquête classique sur une overdose suspecte, menée par un policier en pleine crise personnelle, incapable de retourner au domicile conjugal pour une raison inconnue. Rien de nouveau, même pour l’Islande ! L’auteur écrit de façon plate, laconique, s’attachant à expliquer les méthodes de son inspecteur bientôt rejoint par une policière venue des Stups...

En effet, c’est à partir de ce moment que l’originalité va pointer le bout de son nez. Jon Ottar Olafsson est un policier spécialiste de la crise économique et des conséquences dévastatrices sur l’Islande... Et il va s’attacher à nous montrer son pays deux ans après ce crack boursier. Il fait de son flic "désabusé" un ancien banquier. L’enquête criminelle va se heurter à d’autres procédures en cours, et nous voici au coeur du système judiciaire islandais, de ses méandres, contradictions, limites.

Et avouons-le, c’est littéralement passionnant ! Et enfin, le titre prend un sens nouveau. L’auteur montre le commissariat central de Reykjavík, la capitale islandaise, comme une ruche où tout se sait... avec un héros qui semble avoir bien des raisons d’être aussi paranoïaque. Tous les personnages possèdent présence et nuances. Même s’il n’y a pratiquement pas d’action, le récit avance rapidement, sans que jamais le lecteur n’éprouve de l’ennui... et le style neutre dissimule seulement une grande souffrance de son héros qui grâce à cette enquête, pourra enfin affronter son drame personnel.

Excellent polar qui montre une fois de plus la richesse de ces romans venus du froid !

Mots clés de l'auteur :

Olafsson Jon Ottar
   Une ville sur écoute, de Jon Ottar Olafsson
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016