Accueil du site > Critiques > Policiers/Thrillers > L’allée du sycomore, de John Grisham

lundi 16 juin 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

L’allée du sycomore, de John Grisham


Date: 7 mai 2014
Collection:
Edition: J.C. Lattès
Genre: Thriller judiciaire
Prix: 21,76 €

Présentation de l’éditeur

« John Grisham excelle dans son art - aujourd’hui aux États-Unis, personne ne fait mieux. » The Washington Post

Seth Hubbard n’a confiance en personne. Atteint d’un cancer, il se pend à un sycomore après avoir laissé un dernier testament. Ce document va plonger ses enfants désormais adultes, sa femme de ménage noire et l’avocat Jake Brigance dans un conflit juridique aussi brutal et dramatique que le procès pour meurtre qui avait exacerbé les tensions raciales dans le comté de Ford, trois ans auparavant. Pourquoi Seth Hubbard veut-il léguer presque toute sa fortune à son employée ? La maladie a-t-elle affecté ses facultés de jugement ? Et quel rapport tout cela a-t-il avec cette parcelle de terre qu’on appelait autrefois Sycomore Row ?

Un superbe roman où le déchaînement des passions humaines ouvre le chemin d’une possible rédemption.

Avis de Marnie

Si comme moi, vous aviez été plutôt déçus des derniers romans du maître du prétoire, John Grisham... quel plaisir de le retrouver ici avec ce magnifique roman, impressionnant de maîtrise, de nuances, d’analyse. Il est vrai que les qualificatifs nous manquent. C’est juste une formidable histoire, avec pourtant une intrigue toute simple, sujet de nombre épisodes de séries américaines : un héritage faramineux avec des héritiers et leurs avocats qui se déchirent pour remporter leur part du magot. Pas franchement de suspense... pas de meurtre, pas de méchant, juste une bataille judiciaire qui pourrait être mortellement ennuyeuse, s’il n’y avait pas cette aisance pour vulgariser tout ce fatras juridique.

Mais voilà, John Grisham retrouve l’enthousiasme de ses débuts, une vraie fraîcheur, un ton aussi entre ironie et nostalgie... Et oui, Jake Brigance ce jeune avocat de 35 ans, heureusement marié, idéaliste et tellement sympathique, est celui que nous avions découvert dans le premier livre de l’auteur, le droit de tuer (et non pas la firme comme on le croit souvent), intrigue tragique autour d’un crime axé sur la vengeance qui se déroulait en 1985 dans un comté de Louisiane. Bien que cette suite fut écrite en 2013, le roman se déroule en 1988, alors que notre héros ne s’est jamais remis financièrement de sa victoire éclatante. Si tout le monde l’admire, psychologiquement son épouse et lui-même ont toujours aussi peur du KKK, et l’assurance ne veut pas leur rembourser leur maison incendiée.

John Grisham délaisse ici le pénal pour nous faire entrer dans les méandres judiciaires du civil... et l’on retrouve tout ce que l’on adore chez cet écrivain, nous faire vivre de l’intérieur les coups bas, les pièges, l’entraide, les plans, les astuces, entre avocats sous la coupe d’un juge qui a déjà son opinion sur l’affaire et tente de diriger tout ce petit monde. Boulot harassant, jeu avec les règles, les dates, témoins détournés, achetés qui sortent du chapeau... Et Jake au milieu de cette retentissante pièce de théâtre (où l’humour trouve une vraie place) qui tente d’affronter tout ce petit monde armé contre lui. Aidé par ses amis, par un petit coup de chance ou victime de rebondissements dramatiques... notre héros, ce gentleman du sud, qui aime bien regarder de sa terrasse le Tribunal en face de chez lui, dresse un portrait sans concession, acide, mais aussi chaleureux de son sud natal, où la cohabitation entre blancs et noirs est bien plus complexe que l’on pourrait le penser.

Alors oui, il est vrai que nous avions deviné la raison... que ce déroulement est classiquement prévisible. Mais très honnêtement, John Grisham prouve une nouvelle fois, comme le dit le Washington Post, qu’il excelle dans son art et que son talent pour écrire un thriller judiciaire reste inégalé !

Mots clés de l'auteur :

Sud profond des Etats-Unis
   Les suprêmes, de Edward Kelsey Moore
   L’allée du sycomore, de John Grisham
   Les mécanos de Vénus, de Joe R. Lansdale
   Miss Alabama et ses petits secrets, de Fannie Flagg
   Meurtre à la sauce cajun, de Robert Crais
   Là où le bonheur nous attend, de Sherryl Woods
   Ce qui meurt en été, de Tom Wright
   Un automne à Serenity, de Sherryl Woods
   Une promesse d’amour, de Sherryl Woods
   Mauvaise étoile, de R.J. Ellory
   Galveston, de Nic Pizzolatto
   Une semaine en enfer, de Matthew F. Jones
   Sanglante, sera ta fin, de Laura Sadowski
   Liés... par un secret, de Linda Warren
   Seconde chance pour Savannah, de Kristi Gold
   Les fiançailles du scandale, de Molly O’Keefe
   La dernière trahison, de Julie Garwood
   L’invité du manoir, de Molly O’Keefe
   A l’heure où tombe la nuit, de J.T. Ellison (Andrea Ellison)
   L’étranger de Jericho Pass, d’Amanda Stevens / Un troublant pressentiment, de Marilyn Pappano
   Toi qui a cru en moi de Dinah McCall
   Le parfum des magnolias, de Sherryl Woods
   317 Beulah Street de Sandra Steffen
   Un bébé dans un couffin..., de Sherryl Woods
   Sur les rives du bonheur, de Sherryl Woods
   Chasse au trésor, de Raphaëlle Adam
   Le quiproquo de minuit, de Shirlee Busbee
   Coupable innocence, de Nora Roberts
   Le trésor de guerre de Bobbie Faye, de Toni McGee Causey
   La très très mauvaise journée de Bobbie Faye, de Toni McGee Causey
   Freefall de JoAnn Ross
   Une nuit en secret, de Kay Stockham
   Du côté de Georgetown, de Emilie Richards
   Dead and gone (Bel et bien mort), de Charlaine Harris
   In the midnight rain de Ruth Wind
   Waking Evil de Kylie Brant
   Les lumières de l’hiver, de Sherryl Woods
   Le souffle du scandale, de Sandra Brown
   Métal brûlant de Sandra Brown
   Rumeurs de Gayle Wilson
   A fleur de peau, de Wendy Etherington
   Si tu m’abandonnes, de Nora Roberts
   La montagne des secrets, de Vicki Lane
   Dors, petit ange, de Gwen Hunter
   L’écho de la rivière, de Emilie Richards
   Shades of twilight de Linda Howard
   A week from sunday de Dorothy Garlock
   Two Spirits - A story of life with the Navajo
   Le mystère du lac, roman de Robert McCammon
   Sur la ligne noire de Joe R. Lansdale
   Esclave de personne de Karen Robards
   Un souffle dans la nuit de Karen Robards
   Une scandaleuse liaison de Sherryl Woods
   L’enfant sans mémoire de Charles Davis
   Mortel corps à corps de Charlaine Harris
   Retour à Belle Pointe de Karen Young
Grisham John
   L’allée du sycomore, de John Grisham
   Theodore Boone : L’enlèvement, de John Grisham
   Theodore Boone : Enfant et justicier, de John Grisham
   L’accusé, de John Grisham
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016