vendredi 2 janvier 2015

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

After -1 de Anna Todd


Date:13 janvier 2015
Collection:
Edition:St Martin’s Griffith
Genre: romance contemporaine
Prix: 9,30 €

Résumé de l’éditeur

Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux...

Mais ça, c’était avant qu’il ne ne la bouscule dans le dortoir.

Lui, c’est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, piercé, avec un " p... d’accent anglais ! " Il est grossier, provocateur et cruel, bref, il est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé.

Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle...

Cet homme ingérable, au caractère sombre, la repousse sans cesse, mais il fait naître en elle une passion sans limites. Une passion qui, contre toute attente, semble réciproque...

Initiation, sexe, jalousie, mensonges, entre Tessa et Hardin est-ce une histoire destructrice ou un amour absolu ?

L’écriture rythmée d’Anna Todd rendra accros tous ses lecteurs.

Avis de Callixta

Décidément, la romance n’en finit plus de trouver de nouvelles stars chez les amateurs. Anna Todd a commencé sa carrière en mettant régulièrement des chapitres de sa trilogie en ligne sur Wattpad, une application qui vous permet de lire des fanfictions et des histoires de tout genre sur votre smartphone ou votre tablette. L’idée qu’une auteure sorte de ce genre de support est passionnante en soi et montre la vitalité de l’écriture. Peut-être que cela surprendra moins que l’explosion de la romance d’EL James mais la trajectoire est étrangement similaire. Evidemment, il n’en fallait pas plus pour que l’édition mondiale pense avoir découvert son nouveau best sellers. Je doute que le résultat soit conforme en terme de chiffres mais le succès de l’auteure est déjà une réussite en soi.

Les ingrédients de la romance d’Anna Todd sont les mêmes que ceux de Fifty Shades of Grey si vous retirez le bdsm et prenez des héros bien plus jeunes. Vous obtenez alors un croisement entre la trilogie hyper célèbre et la série Dawson avec ses adolescents aux problèmes sentimentalo-existentiels. Ajoutez que cette trilogie a commencé sa carrière dans le rayon fanfiction et a été inspiré par Harry Styles, membre du groupe de One Direction et le tableau est complet ! Pour sa sortie chez un éditeur, Harry est devenu Hardin et vous pourrez oublier le visage très ado de ce chanteur et observer sa rencontre avec la jolie et naïve Tessa.

Attention, si vous avez trouvé Ana Steele naïve, vous allez passer de très loin vos limites avec Tessa. Certes, elle est très jeune, dix-huit ans seulement, et entre à peine à l’université mais non seulement elle est vierge mais est quasiment ignorante de tout ce qui concerne le sexe, est un brin coincée ( elle l’est même beaucoup) et a déjà un plan de vie tout écrit qui la conduira de l’université à un sage emploi peut-être dans l’édition ( elle fait des études de littérature, elle aussi, tiens donc). Mais le premier jour à l’université, elle va rencontrer Hardin. Il est son opposé total : sombre, visiblement avec un passé compliqué, couvert de tatouages et de piercings, il a tout du bad boy. Il accumule aussi les conquêtes féminines. Bref, il est juste ce que Tessa déteste chez les garçons ; cela tombe bien, son petit copain est très différent : propre sur lui, respectueux et avec le même genre de programme de vie que le sien.

Vous avez évidemment tout compris à cette histoire et à ce qui va se produire. Cela ne devrait pas marcher, mais voilà, ce qui commence entre Hardin et Tessa fonctionne totalement. Elle agace et surprend par ses réactions, son immaturité sexuelle et affective mais elle évolue. Elle est aussi capable de s’opposer à son éducation rigide et même à ne pas se laisser arrêter par le fait qu’elle a un copain attitré. Elle va évidemment faire hurler certaines lectrices mais il faut passer au-delà. Quant à Hardin, il a le charme vénéneux des bad boys, il souffre, fait souffrir les autres, déchire à belles dents la pauvre Tessa mais malgré tout, celle ci ne peut lui résister. Et comme c’est réciproque et qu’on le voit craquer pour elle un peu plus à chaque page...on se passionne pour leurs déboires.

Toute l’histoire est simple et concentrée sur leurs relations qui font les montagnes russes. C’est passionné, volatile, fragile et fort à la fois. Tout ce que l’on aime... Et cela dure des pages et des pages, chaque livre étant très long. Chaque personnage fait un pas en avant avant de reculer donc cela va prendre du temps de tout comprendre ; Et ne croyez pas que tout soit aussi limpide qu’il y paraît au départ ! L’auteure écrit bien, fluidement, sans grands effets. Evidemment, cela reste un style très simple, basique mais cela suffit.

Ajoutons que la relation du jeune couple est très intense sexuellement et que la tension monte, monte inexorablement entre eux avec en plus, un jeu subtile, très réussi sur l’initiation sexuelle de Tessa, totalement novice. Le brutal, peu compatissant Hardin devient un véritable magicien très à l’écoute de la jeune femme dès qu’ils sont ensemble. C’est chaud, sensuel, explicite et d’un grand naturel.

Cela semblait impossible à faire mais Anna Todd, en reprenant les recettes de la romance NA et des relations toxiques qu’on connaît si bien maintenant arrive à captiver son auditoire du début à la fin. La suite arrive le mois prochain et la dernière partie en mars. Et vous aurez furieusement envie de connaître la suite à la fin de ce tome, croyez-moi...

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016