Accueil du site > Critiques > Fantastique - fantasy > Derrière tous nos masques de Juliette Di Cen

samedi 28 juin 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Derrière tous nos masques de Juliette Di Cen


Date:25 juin 2014
Collection:
Edition:auto-édition
Genre: roman
Prix: 2,68 €

Résumé

J’ai vingt-et-un ans, et on vient de ramasser mes morceaux sur un trottoir crasseux du centre-ville. Habituellement, je suis la broyeuse de chair, la chasseuse, pas le gibier ! Mais les temps changent... Pas de chance bis. Le doc qui m’a prise en charge est une vieille connaissance. Même s’il le nie farouchement. Ce qui ne l’empêche pas chaque soir, de prendre mon corps pour un vaste terrain de jeu. Mouais... je reconnais qu’être plongée dans le coma quand on chasse du monstre depuis quelques années, ça fait des vacances. Ou pas.

Avis de Callixta

Juliette Di Cen nous réserve une agréable surprise avec ce roman étonnant qui s’éloigne de ses military romances érotiques. La seule chose qui reste est son style, très reconnaissable, plein de gouaille et d’énergie et des scènes très sensuelles.

L’entrée en matière est déstabilisante et l’ensemble de la nouvelle flotte dans une sorte d’entre deux. Une jeune femme se réveille à l’hôpital. Nous comprenons qu’elle a été victime d’uen agression sauvage. Comateuse, visiblement droguée, elle entend ce qui se passe autour d’elle et est capable de ressentir. Lorsque son chirurgien, beau comme un Dieu et qui fait rêver toutes les infirmières arrive, il ne se passe pas vraiment ce à quoi on pourrait s’attendre. Oui David Clover lui plaît et c’est réciproque mais ce n’est pas du tout le début d’une histoire prévisible.

Qui est exactement la jeune blessée ? Est-elle celle qu’elle nous être ? Une chasseuse de créatures surnaturelles, blessée, dans l’exercice de son travail ou quelqu’un d’autre ? Et qui est David ? Celui qu’elle croit ou un autre ?

La grande force de la nouvelle est de nous placer dans une situation inconfortable car le titre est parfaitement justifié : tout le monde porte un masque et même parfois les protagonistes ne savent pas exactement quelle est la réalité. Même le genre de l’histoire est indéfini.

Comme très souvent chez cette auteure, la jeune héroïne est particulièrement réussie. Agressive, absolument pas sans défense malgré son inconfortable situation, elle bataille dur, garde une énergie inébranlable., nous gratifie de propos typiques de l’auteure. Bref, elle plaît beaucoup.

Cette incursion dans un genre radicalement différent est courageux. Il n’est pas toujours facile de voir où Juliette Di Cen veut nous emmener mais à la lire on devine que les idées sont nombreuses notamment dans les passages qui poussent vers le surnaturel. Sa jeune héroïne a une attitude qui serait digne d’un personnage de bitlit. Certains détails sont moins convaincants et troublent mais l’ensemble est séduisant, curieux et original.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016