Accueil du site > Critiques > Livres et délices > Presque la mer de Jérôme Attal

lundi 30 juin 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Presque la mer de Jérôme Attal


Date:7 mai 2014
Collection:
Edition:Hugo&cie
Genre: roman
Prix: 15,20 €

Résumé de l’éditeur

Deux héros principaux : un jeune médecin tout frais diplômé et une jeune fille d’un petit village qui rêve d’être chanteuse. Les habitants de Patelin font croire au jeune médecin qu’il y a la mer au village, pour qu’il vienne s’installer. La jeune fille rentre de la Capitale, après avoir échoué à un casting d’un télé-crochet. Une histoire d’amour va naître entre ces deux-là, dans un village burlesque où tous les habitants jouent l’imposture balnéaire...

Avis de Callixta

Voilà une jolie fable philosophique pour commencer l’été. Vous allez peut-être vous rendre au bord de la mer, c’est justement ce qui arrive au héros de cette histoire, jeune médecin à peine diplômé et qui a fait le choix courageux d’exercer à la campagne. Ca tombe bien, le charmant village Patelin a n’en a plus, il reste à en attirer un. Et il est certain que si le médecin pouvait être convaincu qu’il est au bord de la mer, cela donnerait du poids à la proposition de Patelin. Qu’à cela ne tienne, le village va s’y coller tout entier.

Ne cherchez pas une histoire rationnelle mais un joli conte charmant et poétique qui est plus profond qu’il n’y paraît. L’auteur va camper un village qui est une sorte de version campagnarde du Paris d’Amélie Poulain. Il a une sorte de charme éternel et intemporel et Jérôme Attal prend la peine de camper plusieurs personnages, des habitants, le maire, l’épicière, le facteur Paco, qui a une sorte de fantaisie particulière à la Tati. On tombe vite sous le charme étrange du village et dans cette idée loufoque de créer la mer là où elle n’est pas. Surtout que le village n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il a déjà des classes imaginaires dans l’école du village !

Derrière cette jolie et tendre histoire qui choisit délibérément la fantaisie et le décalage, il y a une vision de notre monde dans ce petit microcosme qu’est Patelin. En fait, il y a tout un univers dans ce petit coin de France, une sorte de concentré de France au temps de la mondialisation. Intéressant de voir à quel point les apparences et le préjugés dominent car finalement qu’est-ce que la mer apporte de plus au village et à son futur médecin ?

Tout ce petit monde se croise dans un village qu’on finit par très bien visualiser, ses collines, ses rues. Chaque personnage apporte sa réflexion, a son utilité pour faire passer ce message. Ce n’est pas du tout l’apologie de la vie à la campagne même si l’image de la capitale est sérieusement écorchée !

Le style faussement naïf et léger est empli d’humour et de poésie, de petites réflexions qui ne manquent pas de sel. C’est vraiment un petit conte moderne, sans morale mais qui montre que le bonheur ne tient pas forcément à ce que l’on croit, qu’il est souvent là, sous son nez. Il faut juste le trouver, à la mer ou ailleurs !

Voilà peut-être le livre à emmener à la plage, ne serait-ce que pour vérifier à quel point les villageois de Patelin ont su amener la mer à leur bourgade. Il vous apportera sourire mais également réflexion et un très bon moment de lecture.

Mots clés de l'auteur :

Attal Jérôme
   Presque la mer de Jérôme Attal
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016