Accueil du site > Critiques > Fantastique - fantasy > Citadelles, de Kate Mosse

jeudi 3 juillet 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Citadelles, de Kate Mosse


Date: 28 mai 2014
Collection:
Edition: J.C. Lattès
Genre: Roman historique ésotérique
Prix: 21,76 €

Présentation de l’éditeur

« Au fil de ses livres, la romancière anglaise s’est taillée une réputation et une place de choix entre Umberto Eco et Dan Brown. »
Le Figaro Magazine

France, juillet 1942. Alors que la guerre fait rage, à Carcassonne, un groupe de résistantes se dressent contre l’occupant au sein de Citadelles, le nom de code de leur réseau. Sandrine, une jeune femme intrépide, s’engage dans cette lutte au côté de sa soeur Marianne. Mais bientôt leur combat se trouve lié à un autre, mené depuis des siècles pour préserver des secrets ancestraux qui pourraient changer le cours de l’Histoire. Aventure palpitante et magnifique histoire d’amour, Citadelles dresse le portrait de femmes courageuses et passionnées, prêtes à tous les sacrifices pour défendre leur patrie.

Avis de Marnie

Nous attendions beaucoup de ce roman, tant le sujet est attractif, prometteur et surtout permet de rendre hommage aux femmes de la Résistance, souvent injustement oubliées. Mais voilà, Kate Mosse a-t-elle voulu en faire trop ? Cet énorme pavé de 600 pages semble trois fois plus long à la lecture. Oui, car il manque l’essentiel : un scénario. Nous allons voir nos héros, ainsi que toute une galerie de personnages déambuler dans cette partie du Languedoc, sans que l’on comprenne vraiment le fil conducteur du récit. Et la partie fantastique (le codex...) ajoute au désintérêt, vu que l’on suit ce pauvre Arinius, lui-même crapahutant dans cette région des centaines d’années auparavant.

Pour moi, il y a un autre problème dans cette histoire, c’est que la plupart des événements sont faux. Kate Mosse l’expliquera en postface, elle a créé nombre d’assassinats, prises d’otages et exécutions pour servir son intrigue tout en gardant bon nombre de vrais faits historiques. Nous ne savons plus vraiment ce qui est réel ou non, en tout cas il n’y a jamais eu de réseau de femmes...Donc, toutes ces inventions faussent un peu le sujet qui était de rendre hommage au courage et au sacrifice des résistantes.

Mais venons au vrai problème lié à ce roman plein de bonnes intentions : où est l’histoire ? Nous suivons donc la fougueuse Sandrine, qui certes, va peu à peu évoluer de jeune fille idéaliste et immature en femme, consciente du sacrifice qu’elle est prête à faire en toute connaissance de cause... courts chapitres entrecoupés des pérégrinations (mortellement ennuyeuses) du Codex, secret qui pourrait changer le cours de la guerre... oui ? non ? Au bout de 200 pages, l’histoire n’a toujours pas vraiment commencé. Et là, il y a un souci !

Certes, je n’ai pas lu les deux romans de cette trilogie intitulée "Languedoc", mais cela ne donne pas vraiment envie de les découvrir. Se forcer à lire la suite, tout en se sentant coupable de ne pas aimer un roman qui a tout pour plaire, qui traite d’un sujet porteur est déstabilisant. On sent que Kate Mosse habite et adore cette région mais est-ce suffisant pour nous faire apprécier ce contexte ? C’est tellement bourré de détails (franchement inutiles) que nous ne nous sentons pas proches des héros qui semblent tous perdus, sans vraiment de connexions entre eux.

Allez, avouons-le, ce pavé est assez indigeste ! Et puis, pourquoi une fois encore, introduire de l’ésotérique dans une histoire qui aurait franchement pu s’en passer ? Bon, c’est bien écrit... oui c’est bien écrit... mais voilà, ce n’est que bien écrit !

Mots clés de l'auteur :

Mosse Kate
   Citadelles, de Kate Mosse
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016