samedi 12 juillet 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Azur de juillet 2014


Date:1 juillet 2014
Collection: azur
Edition:Harlequin
Genre: romance contemporaine
Prix: 4,05 €

Un mois avec un play-boy, de Kimberly Lang

Présentation de l’éditeur

Avoir été choisie pour récolter les fonds qui permettront de reconstruire les quartiers les plus pauvres de La Nouvelle-Orléans ? Pour Vivienne, c’est le couronnement d’années d’engagement caritatif. Mais collaborer avec Connor Mansfield, ce play-boy inconstant et cynique ? Cela lui semble insurmontable. Pourtant, Vivienne le sait, en tant que star internationale, Connor donnera une visibilité nouvelle à l’événement et permettra d’attirer de nombreux dons. Comment pourrait-elle être assez égoïste pour refuser cette collaboration ? Mais, si elle doit faire bonne figure en public, elle se promet de tout faire pour effacer définitivement du visage de Connor ce sourire agaçant – et bien trop sexy – qu’il ne semble destiner qu’à elle seule…

Avis de Callixta

Au moins Kimberly Lang n’écrit pas le roman habituel chez Harlequin. Tout est différent, le contexte, la trame, plutôt inhabituelle et les rapports des héros.Tout se déroule pendant la période de carnaval à La Nouvelle Orléans encore marqué par les conséquences du Katrina. Pour récolter des fonds, l’héroïne a accepté de participer à une sorte de compétition amicale sur le Carnaval ; Elle sera un ange et devra gagner face au démon. Tout le monde sait que les anges et démons sont choisis dans les gloires locales. Elle est elle-même une ancienne reine de beauté. Et le démon va se révéler un ami/ennemi, un chanteur célèbre qu’elle connaît depuis l’enfance et qu’elle déteste cordialement. On devine la suite et en effet, peu de surprises mais la lutte bon enfant qui se noue. Evidemment toute cette hostilité de part et d’autre cache des sentiments plus profonds et amoureux. Le ton est délibérément celui de la comédie romantique avec deux héros qui échangent sur un ton plutôt drôle. C’est plein d’humour, de sensualité et de romantisme. Et pour une fois, on n’a pas l’impression de lire un énième et basique Harlequin. Kimberly Lang n’a sans doute pas la plume la plus talentueuse mais c’est frais et original et cela se lit avec grand plaisir.


L’héritier d’Alessandro Marciano, de Melanie Milburne

Présentation de l’éditeur

Quand Alessandro Marciano pénètre dans l’agence de décoration qu’elle a créée, Scarlett sent son sang se glacer. Comment ose-t-il se présenter devant elle – pire : exiger qu’elle travaille pour lui – après la façon odieuse dont il l’a traitée quatre ans plus tôt ? Jamais elle n’oubliera cette nuit terrible où il l’a jetée hors de chez lui, en la traitant d’aventurière prête à tout pour se faire épouser, alors qu’elle venait de lui annoncer sa grossesse ! Mais, aujourd’hui, l’importante somme d’argent qu’il lui propose lui permettrait d’offrir à son fils la vie meilleure dont elle rêve pour lui. Et puis, n’est-ce pas l’occasion inespérée de forcer Alessandro à accepter la vérité ? Car, dès qu’il aura vu Matthew, il ne pourra plus douter qu’il s’agit bien de son fils…

Avis de Marnie

Le plus souvent, Melanie Milburne se lance avec enthousiasme dans une de ces confrontations violente et passionnée dont elle a le secret. Malheureusement, c’est toujours le même schéma comportemental, avec les mêmes ressorts et coups de théâtre attendus qui relancent tout de même l’histoire et alors, son savoir-faire, son envie, sa pétulance emportent le lecteur pourtant plus qu’habitué à son style. Cependant, certaines fois, comme ici, la sauce ne prend pas. Tout est mécanique et le héros alors avec son arrogance antipathique semble avoir des traits forcés. Tout devient horripilant. Comment une femme traitée plus bas que terre comme Scarlett l’a été, peut elle accepter dès le premier jour de retrouvailles de retomber dans les bras de ce type insupportable et imbu de lui-même ? Tout est téléguidé (y compris la raison pour laquelle Alessandro a rejeté Scarlett). On a l’impression d’avoir lu mille fois cette histoire et ce roman tombe bien vite dans la production de base Harlequin, que l’on oublie rapidement, même avant de l’avoir terminé.


Une princesse insoumise, de Michelle Conder

Présentation de l’éditeur

Alors qu’elle séjourne en France, la princesse Ava apprend, dévastée, la mort de son frère aîné dans un terrible accident. Mais une vague de panique s’ajoute à sa profonde tristesse lorsqu’elle comprend qu’elle est maintenant l’héritière de la principauté et qu’elle sera désormais placée sous la protection rapprochée de James Wolfe. Wolfe… l’homme entre les bras duquel elle vient de vivre, sur une impulsion, une brûlante nuit de passion. N’avait-elle pas désespérément besoin de s’offrir une folie avant de rentrer à Anders, où l’attendait une vie d’obligations et de devoirs ? Des devoirs auxquels elle doit, plus que jamais, se consacrer corps et âme. Mais comment le pourrait-elle avec cet homme troublant à ses côtés, jour et nuit ?

Avis de Callixta

Michelle Conder montre décidément un solide talent dans une veine classique de la romance Harlequin. Nous voilà de nouveau en présence d’un royaume de pacotille et d’une princesse. Mais elle a les pieds sur terre, mène une vie très classique, à Paris, qui plus est. Elle a du répondant et est une femme moderne. Elle va rencontrer un homme qui dirige une agence de sécurité lors du mariage d’un ami. C’est le coup de foudre immédiat et cette relation va se poursuivre malgré des problèmes nombreux. Michelle Conder dans un format réduit réussit à mettre en scène une relation amoureuse très sensuelle entre un homme alpha et une jeune femme qui ne s’en laisse pas compter. Elle y ajoute une intrigue à base policière sur un danger qui menace notre héroïne et sa famille. Cela reste une ébauche mais c’est bien vu. Les scènes entre les héros grésillent de sensualité et le moment où ils se rencontrent la première fois est un modèle du genre. Bref, c’est une lecture classique mais modernisé du genre, ce qui se fait de mieux chez les nouvelles auteures azur.


Mariée sous contrat, de Trish Morey

Présentation de l’éditeur

Pour apporter un peu de réconfort à son grand-père malade, Simona a imaginé un plan aussi fou qu’audacieux : proposer à Alesander Esquivel de l’épouser. Bien sûr, elle sait que leurs deux familles se détestent depuis toujours, mais il s’agirait d’un mariage de convenance, jusqu’à la mort du vieil homme. Celui-ci pourra ainsi croire que les vignes qu’il a jadis cédées à son pire ennemi sont revenues dans la famille. Et tant pis si elle doit en échange abandonner à Alesander le peu de terres qu’il lui reste. Mais à mesure que le mariage approche, Simona sent sa résolution faiblir. Ne commet-elle pas une folie en liant son destin, même temporairement, à cet homme qu’elle connaît à peine, mais qui éveille en elle des sentiments intenses et troublants ?

Avis de Marnie

Et voilà, nous terminons sur le roman tartignolle du mois ! Remarquez, le scénario change un peu, qui propose le mariage ici ? L’héroïne et, tout content de mettre la main sur les terres de sa voisine, Alesander va accepter très joyeusement, en passant il se dit : tiens, si je la mettais dans mon lit. L’idée était donc un peu plus originale que prévu.. mais quel traitement raté ! Simona est une vertueuse oie blanche ennuyeuse au possible. Hormis son coup d’éclat du départ, elle a autant de personnalité qu’un haricot vert qui dort au soleil. Alesander lui, a choisi sa bonne pour ses talents au lit.. et ne changera pas de tempérament. Lorsqu’il avoue son amour à Simona, elle est plus que surprise, mais pas autant que nous. Ah bon ce C... peut aimer quelqu’un d’autre que lui-même ? Pas de progression dans les sentiments, juste quatre pages pour choisir des alliances et une robe qui nous font trouver le temps long. En plus ce goujat s’amuse à habiller Simona avec la même robe que la prétendante au mariage qui lui court après. Oui... si c’est ça épouser un milliardaire, on le lui laisse à Simona la niaisie ! Sans parler de l’Espagne de pacotille où l’on a l’impression de vivre au 19ème siècle.

Mots clés de l'auteur :

Milburne Melanie
   Azur octobre 2014
   Azur de juillet 2014
   Azur de mai 2014
   Azur d’avril 2014
   Azur - décembre 2013
   Azurs de juillet
   Retrouvailles au Sydney Hospital, de Melanie Milburne / Un patron à aimer, de Sue MacKay
   Collection azur juin 2012
   Azur - février 2012
   Azur - Janvier 2012
   Collection Azur : Septembre 2011
   Un grand jour pour le Dr Kendall, de Melanie Milburne /La famille dont elle rêvait, de Fiona Lowe
   Collection Azur Mars 2011
   Collection Azur - Février 2011
   Collection Azur Decembre 2010
   Collection Azur - Novembre 2010
   Collection Azur - Octobre 2010
   L’épouse sans mémoire (The Melendez forgotten marriage) de Melanie Milburne
   Collection Azur - Juillet 2010
   Collection Azur - Juin 2010
   Mariage à l’hôpital, de Carol Marinelli / L’amour secret du Dr Taylor, de Melanie Milburne
   Castellano’s mistress of revenge de Melanie Milburne
   Le voeu secret d’une sage-femme, de Karen Rose Smith / Une bouleversante déclaration, de Melanie Milburne
   Bound by the Marcolini diamonds de Melanie Milburne
   The Marcolini Blackmail marriage de Melanie Milburne
   Collection Azurs juin 2009
   La revanche d’un Venadicci (The Venadicci marriage vengeance) de Melanie Milburne
   Le plus beau des secrets de Melanie Milburne
   Un très séduisant médecin, de Melanie Milburne/A la poursuite d’un rêve de Josie Metcalfe
   Azurs de décembre 2008, la suite...
   Azur de mai, la fin…enfin !
Morey Trish
   Azur de juillet 2014
   Azur d’avril 2014
   Azur... mai 2013
   Azur... septembre 2012
   Azur... Mai 2012 !
   Collection Azur Mars 2011
   Collection Azur - Novembre 2010
   Collection Azur - Mars 2010
   Collection Azurs juin 2009
   Collection Azur : Mai 2009
   Azurs de Novembre 2008, la suite...
Lang Kimberly
   Azur de juillet 2014
   Azur - février 2012
   Azur - Janvier 2012
   La promesse d’un soir, de Paula Roe / Réunis par la passion, de Kimberly Lang
   L’héritier des Sandrelli, de Yvonne Lindsay / Liaison sous tension, de Kimberly Lang
   Interview de Kimberly Lang - vo et vf
   The millionaire’s misbehaving mistress de Kimberly Lang
   The secret mistress arrangement de Kimberly Lang
Conder Michelle
   Azur de juillet 2014
   Azur - décembre 2013
   Azurs de juillet
   Girl behind the scandalous reputation de Michelle Conder
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016