Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > Toi que je n’attendais pas de Lisa Davy

vendredi 25 juillet 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Toi que je n’attendais pas de Lisa Davy


Date:20 mai 2014
Collection:
Edition:HQN
Genre: romance contemporaine
Prix: 2,99 €

Résumé de l’éditeur

Rose pensait être amoureuse et comblée. Elle pensait que Ben la rendait heureuse et que leur relation lui suffisait. Mais ça, c’était avant. Avant qu’elle ne décroche ce job d’attachée de presse, avant qu’elle ne prenne conscience qu’elle préférait rester tard au bureau plutôt que de rentrer retrouver Ben. Et surtout, avant qu’elle ne rencontre Théo, ce journaliste globe-trotter aux yeux chocolat et au sourire délicieux. Et bientôt, elle comprend qu’elle avait presque oublié ce qu’est l’amour. La passion. Le désir…

Avis de Callixta

La romance française commence à se développer sérieusement et HQN s’est fait un point d’honneur à publier des auteures de chez nous. C’est donc le cas de Lisa Davy qui a publié un livre en mai de cette année. Une fois de plus si l’écriture, les idées de l’auteure ne sont pas à remettre en cause, nous restons un peu sur la réserve.

Pourtant l’idée était bonne et les prémices plus que séduisantes. L’entrée en matière dynamique, moderne et bien écrite laissait présager une excellente comédie romantique. Rose est une jeune femme un peu boulotte qui assume très bien qui vit à paris et travaille à la télévision dans le monde des attachés de presse ; on sent l’auteure à l’aise et connaisseuse de ce milieu ce qui donne immédiatement un ton authentique, crédible qui fait que l’on entre très vite dans l’histoire. Rose est en couple mais un peu en doute de ce point de vue. Son compagnon est peu empressé et de son coté, les sentiments sont en train de s’éteindre. C’est sans doute la raison pour laquelle elle a envie de sortir davantage sans lui et à s’amuser. Dans le cadre de son métier, elle va faire la connaissance de Theo, un journaliste spécialisé dans les jeux vidéos qui est justement ce qui intéresse sa chaine. Théo et Rose vont se croiser à de nombreuses reprises, se chercher. Théo étant lui aussi en doute sur sa situation non pas sentimentale mais personnelle, ce sera d’autant plus difficile.

Tout cela est vraiment sympathique, bien amené. On a droit à quelques clichés comme l’inévitable bande de copines autour de Rose. On a l’impression de les croiser dans chaque romance contemporaine de nos jours mais cela apporte un peu d’humour et de rebondissements. Tout va très bien jusqu’au moment où Rose et Théo vont sérieusement essayer de céder à leur attirance ; l’auteure hésite, utilise quelques énormes ficelles de la romance dont le malentendu qu’on ne cherche jamais à éclaircir et une autre dont j’éviterai de parler mais qui a servi de si nombreuses fois qu’il est vraiment difficile de palpiter encore pour ce genre de choses.

La fin est donc téléphonée et d’un classicisme frisant l’ennui. C’est bien dommage car les rebondissements précédents allaient justement vers l’originalité et aurait mérité d’être exploité différemment.

Comme souvent, la brièveté du format est aussi un problème. Mettre en scène une ambiance, une histoire s’étalant sur des mois, des personnages assez nombreux dont plusieurs prétendants à l’héroïne demande des phrases, des mots peut-être plus nombreux.

Lisa Davy a du potentiel, son écriture le prouve mais cette romance charmante et qui se lit très vite est encore un peu trop faible pour totalement convaincre.

Mots clés de l'auteur :

Davy Lisa
   Toi que je n’attendais pas de Lisa Davy
Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016