Accueil du site > Critiques > Policiers/Thrillers > Catharsis, de Erik Axl Sund

vendredi 8 août 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Catharsis, de Erik Axl Sund


Date: 3 mai 2014
Collection: Actes Noirs
Edition: Actes Sud
Genre: policier
Prix: 23,00 €

Les visages de Victoria Bergman 3

Présentation de l’éditeur

Une voiture est dévorée par les flammes au sommet de Tantoberget. A l’intérieur, on retrouve les corps calcinés de deux femmes. Il s’agit des principales suspectes de la série de meurtres ayant touché d’anciennes élèves de l’internat de Sigtuna l’école où Victoria Bergman a passé une partie de sa scolarité. Chez l’une d’entre elles, la police découvre des polaroïds documentant les meurtres alignés devant un gros bouquet de tulipes jaunes. La commissaire Jeanette Kihlberg comprend bientôt que, sous les dehors de l’aveu et du suicide collectif, la folie meurtrière est toujours à l’oeuvre. Pendant ce temps, Sofia Zetterlund poursuit ses séances d’autothérapie pour essayer de comprendre enfin qui elle est vraiment. Mais Victoria Bergman ne se laisse plus dompter et menace de prendre définitivement le dessus. Quant à Madeleine, elle songe à sa prochaine victime. L’heure est venue pour elle de faire payer celle qui fut jadis sa mère... Brutal, imprévisible, porté par une écriture térébrante, Catharsis révèle l’âme sombre et violente d’une oeuvre hors norme.

Avis de Marnie

Dire que ce livre est une déception est tout de même trop fort... Nous attendions beaucoup de ce dernier volet de la trilogie Les visages de Victoria Bergman, après un début décevant, le deuxième tome se révélait excellent. Mais ce troisième et dernier livre des deux auteurs suédois Jerker Ericksson et Hakan Axlander Sundquist souffre tout de même d’un défaut lié à beaucoup de trilogies : amener très lentement et avec de gros sabots bien lourds vers la révélation finale.

Lourdeur ? le roman joue la surenchère du glauque écœurant sans que cela apporte quelque chose à l’intrigue sauf à meubler un contenu tout de même bien réducteur ici. A cela s’ajoute une multiplication de personnages qui défilent devant nos yeux, dans un rythme un peu confus. Voici pour les défauts ! Heureusement, il reste de vraies qualités et notamment la bataille qui fait rage entre Sofia et Victoria avec une lutte passionnante pour savoir qui prendra le contrôle. Jeannette prend, elle, bien plus d’assurance alors que sa vie personnelle repart lentement mais sûrement sur des rails. Et la fin est tout de même franchement surprenante et réussie.

De vraies bonnes idées... de très courts chapitres alternés qui font avancer l’évolution de chaque personnage et une atmosphère singulière viennent compléter l’ensemble. Alors oui pas mal, mais cela aurait pu être mieux maîtrisé !

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016