Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > Make it double - Last Call - 2 de Sawyer Bennett

mercredi 20 août 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Make it double - Last Call - 2 de Sawyer Bennett


Date:19 avril 2014
Collection:
Edition:-
Genre: romance contemporaine
Prix: 2,96 €

Résumé de l’éditeur

Brody Markham has endured a nightmare, spending the last five years in prison and losing everything that was dear to him. Now he’s back home, trying to survive in a world he doesn’t recognize anymore. While his family and friends desperately try to reach through to him, he shelters himself further and further away from their love.

Alyssa Myers has worked her entire life to distance herself from the luxurious and privileged lifestyle in which she was raised. Running her non-profit agency, The Haven, she is content to spend her days helping abused animals find sanctuary, which fulfills her in a way that money just can’t buy.

Maybe it’s that she recognizes in Brody some of the same characteristics she sees in her homeless wards, but Alyssa is powerless to stop her personal quest to make Brody whole again.

While Brody struggles to surface from the darkness, Alyssa tries to protect her heart in case he’s not willing to accept the light that she offers him.

Avis de Callixta

Sawyer Bennett poursuit avec ce tome sa série intitulée Last Call, le bar tenu par le héros du roman précédent. Sans surprise, nous allons retrouver son frère jumeau, ici. Son histoire semblait vraiment alléchante et ne décevra pas. Non seulement on retrouve ce qui rend le premier tome agréable mais il y a un petit supplément d’émotion en plus qui ne fait pas de mal.

Brody était intrigant. A la suite d’un accident de voiture, il a passé cinq années en prison. Ce qui s’est passé était resté relativement dans l’ombre mais cette fois, nous allons apprendre qu’ à la suite d’un terrible moment d’inattention et probablement à cause de l’alcool, Brody a tué une jeune père de famille. Sa vie s’est arrêtée. Etudiant en médecine, il a stoppé ses études et à sa sortie de prison, il est venu travailler pour son jumeau et depuis sert au café. Pas vraiment son idée d’une vie réussie. Brody est sombre, maussade et agressif la plupart du temps et il a montré tout le dédain qu’il porte à Alyssa, une des jeunes femmes qui fait partie de leur petit groupe. Celle-ci est la seule à être issue d’un milieu très aisé avec lequel elle a d’ailleurs largement rompu pour venir ouvrir un refuge pour animaux.

Evidemment, les ficelles sont un peu grosses . La riche héritière qui abandonne sa vie de luxe pour se consacrer aux bêtes malades ou abandonnées, c’est vraiment un peu cliché ; Mais Sawyer Bennett a le talent de faire oublier ses petites facilités pour vous plonger dans la relation de ses héros. Brody va assez vite changer d’avis sur Alyssa, se rapprocher d’elle et de ses bêtes. Ce refuge est d’ailleurs une très bonne idée. Les quelques cas qui nous sont présentés pour illustrer le travail de la jeune femme sont poignants et cela constitue une excellente toile de fond.

Pour le reste, Swayer Bennett sait écrire des romances contemporaines brûlantes avec des héros qui partagent sexe et tendresse de façon égale. C’est classique, pas forcément toujours original mais cela fonctionne totalement parce que c’est écrit avec sincérité et passion. On plonge donc totalement dans cette histoire agrémentée de petits rebondissements autour du passé d’Alyssa, notamment un ex-petit ami et de Brody, bien évidemment, qui a sur la conscience une bien triste affaire.

C’est facile à lire, agréable et sexy, un vrai petit moment de lecture qui réunit juste ce qu’il faut de sensualité, d’émotion et de rebondissements. La suite est déjà parue et se consacre à une jeune femme, amie d’Alyssa et des autres mais un peu plus en retrait jusqu’alors justement à cause d’une certaine réserve et timidité. Il restera la soeur des deux frères jumeaux et un de leurs amis. Cela promet aussi.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016