Accueil du site > Critiques > Fantastique - fantasy > Mauvais augures - Cainsville - 1 de Kelley Armstrong

jeudi 25 septembre 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Mauvais augures - Cainsville - 1 de Kelley Armstrong


Date:18 juin 2014
Collection:
Edition:Bragelonne
Genre: Thriller paranormal
Prix: 3,76 €

Omens

Description de l’éditeur

Olivia Taylor-Jones, fille unique d’une riche et célèbre famille, est sur le point de se marier avec l’homme le plus en vue de Chicago. Mais son monde bascule lorsqu’elle apprend qu’elle a été adoptée... et que ses vrais parents sont un couple de tueurs en série ! Une nouvelle qui jette son entourage dans un indésirable tourbillon médiatique. Contrainte de fuir et de se cacher, Olivia se retrouve à Cainsville, une mystérieuse petite ville dont les habitants semblaient attendre sa venue. Elle y rencontre l’ancien avocat de sa mère, Gabriel Walsh, qui souhaite l’aider à découvrir la vérité sur ses origines.

Avis de Gaëlle

Si vous avez envie d’un thriller à l’action débordante, au rythme trépidant, passez votre chemin, ce livre n’en est clairement pas un. Certes, il est question de tueurs en série, d’enquête mais le propos est tout autre. On est ici dans une série d’Urban fantasy... et comme tout premier tome, c’est assez lent, cela met clairement en place toute les "forces" présentes.

Tout commence le jour où l’on découvre que la riche héritière Olivia Taylor-Jones n’est pas l’enfant biologique de ses riches parents mais a été adoptée ; et que pire ses parents biologiques sont des tueurs en série ayant sévi une vingtaine d’années plus tôt. Repoussée par sa mère adoptive et harcelée par la presse, Olivia se voit contrainte de fuir et atterrit à Cainsville, une petite ville quelque peu étrange. Très vite, la voilà contactée par Gabriel Walsh, l’avocat de sa mère biologique et tous deux vont finir par enquêter sur un aspect dérangeant de l’enquête ayant conduit les véritables parents d’Olivia en prison.

Comme souvent, Kelley Armstrong écrit à la première personne. Nous sommes dans la tête d’Olivia et donc aussi perdue qu’elle. Pourtant, en arrivant à Cainsville, la jeune femme se redécouvre. La fille riche découvre la réalité de la vie (un appartement miteux et un boulot mal payé) mais elle aime ça. C’est une jeune femme solide dont le monde vient de s’écrouler mais elle ne vacille pas et continue d’avancer la tête haute. Mais ce n’est pas la seule chose dont elle prend conscience à Cainsville, elle est capable de lire les présages. C’est ainsi que le livre bascule doucement vers la fantasy urbaine.

Face à Olivia, nous avons Gabriel, un avocat sans foi ni loi. Il a du succès en affaire mais une nette tendance à choisir ses clients du mauvais côté de la barrière. Il a un passé trouble, ne sent cache pas. Dés le départ, il prévient, il n’est pas le gentil de l’histoire. Et pourtant ses actes contredisent ses paroles. On découvre alors qu’Olivia et lui sont liés l’un à l’autre. Pour qui Pourquoi, nous ne le savons pas.

Le troisième personnage de ce livre n’en est pas réellement un mais tout un groupe : Ce sont les habitants de Cainsville que l’auteur appelle "Les anciens". S’ils sont de charmantes vieilles personnes, ils semblent en savoir plus qu’ils ne l’avouent et aiment jouer aux marionnettistes.

Si cette critique a été commencée par une rectification, le fait d’être induit en erreur sur la nature du roman n’est pas totalement une mauvaise chose. En effet, ce premier tome mêle savamment réel et paranormal. On bascule petit à petit dans la fantasy. C’est très bien fait, on en redemande et espère que l’éditeur traduira rapidement le second tome sorti cet été.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016