Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > Jeu d’indulgence de Jennifer Armentrout

vendredi 26 septembre 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Jeu d’indulgence de Jennifer Armentrout


Date:3 février 2016
Collection:
Edition:J’ai Lu
Genre: romance contemporaine
Prix: 13,90 €

Résumé de l’éditeur

À 21 ans, Calla, ex-reine des concours de beauté, porte les cicatrices d’une tragédie qu’elle préfère taire… De profondes blessures qu’elle sait dissimuler mieux que personne, notamment à son cercle d’amis le plus proche. Or, lorsqu’elle apprend que sa mère s’est volatilisée avec ses économies, le vernis menace de s’écailler. De retour dans sa ville natale, la jeune femme a la surprise de découvrir un certain Jax derrière le bar que tient habituellement sa mère. Dès lors, ce dernier s’impliquera corps et âme dans la quête de Calla. Reste à savoir s’il sera capable de la percer à jour…

Avis de Callixta

Jennifer Armentrout n’a plus grand chose à prouver : c’est une bonne auteure et quand on chipote un peu on peut trouver qu’elle ne réussit pas aussi bien que d’habitude, se répète un peu mais c’est parce que nous sommes exigeants ! Dans ce troisième opus de la série commencée par Jeu de patience en français, elle réussit à innover tout en conservant les caractéristiques des romans qu’elle écrit d’habitude et que nous aimons tant. Au départ, il y avait Cam et Avery, puis l’histoire de Jase et Teresa. Voilà celle de l’une de leurs amies, Calla.

Calla est une fille discrète, solitaire et que ses amis, finalement connaissent bien mal. Au début de ce roman, Calla regarde avec envie Avery et Teresa, avec leur copain qui appartiennent au club très fermé des garçons super hot. Jennifer Armentrout écrit cela avec subtilité et humour. Calla n’a rien d’une vilaine jalouse, elle est juste convaincue qu’elle n’aura jamais sa chance avec un garçon comme cela. Elle en est sûre jusqu’au plus profond d’elle-même à cause de ce qui s’est produit dans son passé. Sa vie va prendre encore un tournant dramatique quand elle va avoir de gros problèmes d’argent qui vont la conduire très vite chez elle, près de Philadelphie. Là, elle va mesurer l’étendue de ses problèmes.

Jennifer Armentrout a l’intelligence de changer d’optique dans ce roman. Nous ne sommes plus directement dans le cercle restreint d’amis du départ. Nous ne sommes plus sur un campus universitaire mais dans un bar, qui a joué un rôle fondamental dans la vie de Calla. L’essentiel du roman s’y déroulera. Et puis, toute une série de personnages vont faire leur apparition dont le superbe et tout à fait digne de figurer dans le club fermé des garçons hot, Jax. Il est beau, cool, un peu plus âgé que Calla, il a été aussi dans l’armée. Il est clairement quelqu’un qui sort de l’ordinaire et pas pour elle, bien-sûr. Mais Jax n’a pas en commun avec Jase et Cam que son look, il est aussi gentil, patient et ouvert qu’eux. Il va donc faire l’assaut, doucement de Calla et lui venir en aide, car elle a des tonnes de problèmes.

En effet, et c’est le petit plus aussi du livre, le roman prend une tournure plus suspense. La mère de Calla s’est fourrée dans des ennuis inextricables et sa fille en paye les conséquences. La solitaire et douce Calla va vite découvrir qu’elle a des amis. Les anciens, comme Cam, Jase, Avery et teresa, que nous revoyons avec plaisir mais aussi les nouveaux. Le bar est un lieu de rencontre pour différentes personnes comme d’autres membres du personnel, des policiers ( deux frères très prometteurs), une stripteaseuse absolument désopilante... Tout cela est bien vu, chaleureux et ouvre de nombreuses perspectives.

Il reste la superbe romance entre Jax et Calla. Car la jeune femme, comme le jeune homme ont eu leur lot de problèmes. Si Jax a un caractère qui lui a permis de dépasser un peu tout cela, ce n’est pas le cas de Calla. Jennifer Armentrout aborde son cas avec le minimum de pathos mais avec une grande sensibilité. Pour des raisons que le livre révèlera, Calla « habite » son corps mais ne lui porte aucune sympathie. C’est Jax qui va la réconcilier avec toutes les parts d’elle-même avec patience et amour ; c’est simple, déjà vu dans cette série mais on ne s’en lasse pas.

Ajoutons que derrière l’émotion et les drames, car ce qui se passe dans le roman ou touche le passé des héros n’a rien de léger, il y a toujours la place à l’humour et au sourire, à la sensualité et la tendresse. Tout cela donne un cocktail particulièrement efficace et plusieurs heures d’une lecture avide car le roman est très long. C’est le seul petit défaut peut-être, car parfois c’est un peu lent mais on ne s’ennuie jamais car l’auteure nous délecte de scènes superbes.

Jennifer Armentrout ne perd pas la main et ce roman dans la droite ligne de Jeu de patience comble toutes nos attentes. Il reste à voir ce que l’auteure fera de toutes ces autres personnages surgis dans ce livre. On meurt d’envie de voir ça !

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016