Accueil du site > Critiques > Romances contemporaines > Confidences au bord de l’eau, de Kristan Higgins

vendredi 6 mars 2015

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Confidences au bord de l’eau, de Kristan Higgins


Date: 27 août 2014
Collection: Promesses
Edition: J’ai Lu
Genre: romance contemporaine
Prix: 7,95 €

Somebody to love (2012)

Présentation de l’éditeur

Parker Welles apprend avec stupéfaction que son père a tout simplement dilapidé la fortune familiale ! Elle n’a d’autre choix que de quitter l’immense résidence qu’elle occupait seule avec son fils Nicky. Elle se réfugie dans la bicoque délabrée qu’elle possède encore dans le Maine, au bord de la mer. Elle doit vite la restaurer pour la rendre vivable avant le retour de Nicky, en vacances chez son père. Hélas, une princesse de Rhode Island ne sait rien faire de ses dix doigts. James Cahill, le bras droit de son père, lui propose son aide. Elle refuse tout net. Elle le déteste. Mais ? James n’a pas dit son dernier mot.

Avis de Marnie

Si vous avez lu Tout sauf le grand amour, un excellent roman de Kristan Higgins, vous avez fait la connaissance de Parker, la mère du fils de Ethan, qui en était le héros... et meilleure amie de Lucy, devenue son épouse. Donc, Parker est soudain ruinée et la voici obligée de passer quelques semaines à Gideon’s Cove dans le Maine, où nous allons retrouver tous les sympathiques habitants rencontrés dans l’homme idéal... ou presque, et notamment les deux héros qui vont d’ailleurs se marier. Il est fort sympathique de réunir ainsi ces romans.

Ce présent roman est un excellent cru... Kristan Higgins évite son piège favori : ridiculiser son héroïne. Ainsi, si une ou deux situations sont franchement humoristiques, nous rions avec les personnages et non d’eux ! Et quand cet auteur est en pleine forme, cela donne un roman doux-amer, au charme évident... et beaucoup d’émotion. Ainsi, Parker, comme James, ont des problèmes avec leurs parents, avec un passé affectivement très fragile... et si tout ne s’arrangera jamais façon rose bonbon, chacun des deux trouve la force de vivre avec ses problèmes, de les partager et d’avancer dans l’existence.

Comme d’habitude vous y retrouverez un chien... et des situations cocasses, des malentendus et des révélations pleines d’émotion. Les deux héros sont vraiment attachants, surtout James pour lequel on ressent une vraie empathie. Cette comédie fonctionne parfaitement ! Le petit plus, c’est le ton irrévérencieux de Kristan Higgins et son regard critique sur le métier de Parker, auteur de livres pour enfants. Ses piètres tentatives plutôt décalées pour trouver l’inspiration sont franchement très drôles.

Un jolie et touchante romance contemporaine tout à fait divertissante !

Avis de Terry

Parker est la maman fusionnelle d’un adorable petit Nick, meilleure amie de la femme du père de son fils, super copine avec son ex qui n’était qu’une histoire d’une nuit, et pauvre petite fille riche mal aimée de son homme d’affaire de père et de sa botoxée de mère croqueuse de maris. Elle exerce le métier d’écrivain pour enfants tout en détestant ses personnages qui lui parlent…et à 35 ans n’a pratiquement pas eu de relations sexuelles …

Elle se retrouve un jour ruinée par son père qui est envoyé en prison. Tout l’argent qu’elle-même avait gagné ayant été remis à des associations. Heureusement, il lui reste une vielle bicoque laissée en héritage par une tante dans un patelin près de l’océan.

Elle va donc s’atteler à la tâche de rénovation de la masure avec l’idée de la revendre. C’est une nouvelle vie qu’elle va en fait se construire en rencontrant des gens simples sans grandes prétentions, soucieux de venir en aide, prenant les choses comme elles viennent, loin des excès technologiques. Surtout, un homme va l’aider : l’avocat de son père qu’elle méprisait jusque là pour la servilité qu’il montrait à son boss, mais qui va s’avérer étonnant.

En effet dès son entrée en scène, James détonne. C’est une gravure de mode, trop calme pour être honnête, trop poli. Plus jeune que Parker de 5 ans, il a été durement marqué dans sa jeunesse et a travaillé dur pour décrocher son diplôme. Venant d’un milieu modeste, c’est un enfant du coin qui n’hésite pas à mettre la main à la pate. Il est alors loin de l’avocat d’affaire en costume. Amoureux transi, un peu trop gentil on peut toujours compter sur lui.

Plusieurs maladresses peuvent être notées dans cette histoire, la principale étant qu’on a l’impression que l’auteure a porté des corrections par vague à sa première copie sans se décider du type de lectrice à laquelle elle voulait plaire : mère célibataire, cougar malgré elle, jeune femme qui souhaitent changer de vie... Malgré cela un charme certain se dégage de cette histoire. En effet, on est surpris de s’apercevoir que même si les quelques relations sexuelles qu’ont les personnages sont très pudiquement laissées sous silence, juste évoquées, on se laisse entraîner sur une grande partie de l’histoires. Peut être dans l’espoir que quelque chose arrive ? En effet cela ne suffit pas. Le rythme est lent, sans relief, on s’essouffle avant la fin.

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016