Accueil du site > Critiques > Policiers/Thrillers > Mauvaise compagnie, de Lindwood Barclay

dimanche 5 octobre 2014

Partager :

facebook

twitter

Acheter :

Publicité :

Mauvaise compagnie, de Lindwood Barclay


Date: 18 septembre 2014
Collection: Belfond Noir
Edition: Belfond
Genre: thriller humoristique
Prix: 21,00 €

Lone wolf (2006)

Présentation de l’éditeur

Après Mauvais pas et Mauvais garçons, la suite de la série culte du créateur de frissons, au suspense détonant arrosé d’une bonne dose d’humour. Le grand retour de Zack Walker ou quand un gaffeur patenté s’improvise chasseur d’ours et débusque à la place un nid de psychopathe... Aux États-Unis, de nos jours Tel père, tel fils dit le proverbe et la paranoïa de Zack Walker n’a rien à envier à l’anxiété chronique de son géniteur. Pourtant, les deux hommes ne sont pas très proches et Zack ne se rend pas souvent à Crystal Lake, le coin tranquille où son père s’est retiré... Tranquille ? A voir ! Car un cadavre non identifiable est retrouvé dans les bois. Pour tous, c’est l’œuvre d’un ours, mais certainement pas pour l’imagination débordante de Zach Walker. Qui est cet homme ? Que lui est-il vraiment arrivé ?

En fouillant les abords du lac pour le découvrir, le journaliste va se confronter à des dangers autrement périlleux. Entre une famille de psychopathes extrémistes, des tensions autour de la parade de la ville et des secrets de famille qui ressurgissent, Zack prouve une fois encore sa capacité hors normes à s’attirer des ennuis. Qui a dit que Crystal Lake était une petite ville tranquille ?

Avis de Marnie

Il est vraiment intéressant de suivre l’évolution de cette première série "humoristique" écrite par Linwood Barclay. Ce troisième opus constitue un pas supplémentaire vers... la rigueur et la maîtrise. L’auteur devient ici l’écrivain actuel que l’on apprécie tant. Certes, il y a beaucoup moins d’effet comique, ou plutôt distille une pointe légère d’humour que l’on peut trouver dans ses oeuvres récentes. En fait, c’est simple, Linwood Barclay acquiert le ton qui est propre avec ce présent roman.

Bien-sur, nous pouvons lui reprocher qu’il n’y a pas de suspense... ou plutôt pas de surprise puisque l’on devine ce qui va se passer, les "méchants" étant pointés dès le départ. Toutefois, il y a encore une "double" fin à la Coben, et les dernières lignes constituent l’ouverture du quatrième et dernier roman de cette série. Ceci étant dit, donc après avoir testé la banlieue, puis la grande ville, voici notre héros Zack Walker, à la campagne. Et comme partout ou il passe, en quelques heures, il se retrouve ennemi de tous ceux qui le croisent.

L’intrigue est tout à fait divertissante, et la galerie de personnages "pittoresques" à la Barclay sont bien présents. D’accord, l’auteur se moque des péquenauds et de leurs amusements... mais l’ensemble reste aussi chaleureux que sympathique. Si la famille de notre héros est aux abonnés absents, nous faisons connaissance de son père... qui dissimule bien des secrets comme Zack va bien vite en prendre conscience. Les péripéties sont nettement mieux enchaînées que pour la précédente aventure.

Le ton est désormais donné, Linwood Barclay est devenu Linwood Barclay !

Mentions Légales | Nous contacter | Plan du site | SPIP | Creative Commons License | © Blue-moon.fr : 2009 - 2016